Bielsa: Vrai entraineur ou arnaque ?

Bielsa et Lille sont donc 19ème de ligue 1. Alors Bielsa, grand entraineur ou arnaque ?

Bielsa fait parler. En bien, en mal, des débats enflammés, mais personne n’est indifférent. En France, la très grande majorité est anti.

Pourtant, il est une référence pour de nombreux coachs actuels, et pas n’importe lesquels: Guardiola, Simeone, Pocchetino, Sampaoli, entre autres. Pourtant, il est invité en Italie, au Brésil (petits pays de football !!!), pour des débats, des conférences sur le football, sur le métier d’entraineur. Qui sont les entraineurs français qui sont des références mondiales ? Qui sont les entraineurs français à qui on demande de venir faire des interventions sur le football ? Quelles sont les écoles de pensée en France ?

A Newell’s, son club argentin, il a laissé une trace indélébile. A tel point, que certains supporters ont son visage tatoué sur leur corps. Au Chili, tout le monde s’accorde sur le fait que la victoire en Copa América, c’est grâce à son travail quand il était à la tête de l’équipe. D’ailleurs, à la coupe du monde 2010, Yohann Cruyff avait déclaré qu’il « avait vu la plus belle équipe et le plus beau jeu de la coupe du monde. Même si cette équipe a très peu de chance de remporter le trophée, les émotions qu’elle procure permet au public de prendre du plaisir à la voir jouer ». Ah les émotions, mais on va y revenir. Quand il était à Bilbao, Ferguson déclarera que « le football pratiqué par les espagnols était une merveille à regarder ».

Un des problèmes de Bielsa, c’est qu’il ne triche pas. Oui, il n’a pas la tchatche d’un Dupraz. Mais comment joue Toulouse ? Sûrement l’équipe la plus chiante de la ligue 1. Pourtant, le coach toulousain est épargné. Normal, il sort quelques punchlines, il dénote un peu des autres entraineurs, donc on ne dit rien, ça amuse nos médias !!!

Alors oui, un entraineur français, avec les résultats de Lille, serait sûrement déjà viré. La différence, c’est ce que propose l’équipe, et le profil du coach. Avec certains entraineurs, on sait d’avance qu’il n’y aura rien de mieux. Parce que ces entraineurs ne donnent aucun contenu à leurs équipes. Ils jouent tout sur la mentalité, le discours guerrier, les duels. Donc, quand ça ne va pas, et que le contenu pourrait vous permettre d’espérer un rebond, avec eux, on sait que c’est terminé.

Avec Bielsa, on pense, ou on espère, que les joueurs finiront par comprendre ce que veut le coach, qu’ils arrivent à se mettre au niveau athlétique que requiert le jeu de l’argentin. Petite parenthèse, ça m’a toujours fait rire d’entendre nos consultants dire « ils ne tiendront pas à ce rythme, ils vont se cramer ». Donc, des joueurs qui s’entrainent six fois par semaine, qui ont des diététiciens autour d’eux, des docteurs, des kinésithérapeutes, des machines pour récupérer plus vite, qui gagnent très bien leur vie grâce au football, ne sont pas capables de répéter les efforts alors qu’ils ont entre 20 et 30 ans ? On va se foutre de nous encore longtemps avec cet argument ?? Peut-être qu’il faudrait aller regarder du côté de leur hygiène de vie plutôt, pour avoir une explication plus plausible. Bref.

L’autre problème, c’est qu’il est borné. C’est d’ailleurs un des contre-arguments préférés des anti-Bielsa: ces « élèves » ne jouent pas comme lui !!! Mais Ancelotti a été inspiré par Sacchi, est-ce qu’il joue comme lui ? Rijkaard et Guardiola ont été elevés à la pensée de Cruyff. Est-ce qu’ils jouent comme lui ? Non, car chacun utilise ce qu’il a appris dans son parcours et garde ce qui correspond à sa personnalité, ses idées, ses envies. Les coachs qu’il a inspirés ont ceci de plus, c’est vrai, c’est qu’ils savent s’adapter à leurs joueurs, au club dans lequel ils sont. Peut-être qu’être plus jeunes est un avantage pour eux. En tout cas, si je vais au bout de la pensée française, Guardiola aurait du être remercié l’an dernier. Avec les moyens dont il disposait, il n’a remporté aucun titre. Heureusement que ses dirigeants n’ont pas fait cette erreur. Voir jouer le City de Guardiola, cette saison, c’est juste extraordinaire. D’ailleurs, Guardiola est une arnaque car en trois ans au Bayern, il n’a pas remporté la C1… Quelle honte !!! Sauf qu’en Allemagne, et au Bayern en particulier, tout le monde (ou presque) s’accorde à dire que non seulement il a pratiqué un football jamais vu, mais qu’il a permis d’inspirer de nombreux entraineurs locaux.

Ce que demande ces entraineurs, ça demande du temps (difficile à avoir), de l’intelligence de jeu (de plus en plus rare chez les footballeurs) et un niveau athlétique très élevé. Alors oui, il faut le reconnaître, Bielsa fait parfois des choix bizarres, et même quelques dingueries, comme lors de cet OM-PSG où il avait demandé à tous ses joueurs du marquage individuel sur les parisiens. L’équipe avait explosé.

Mais voilà, je préfère regarder les équipes de Bielsa jouer que les équipes d’Antonetti, Girard ou Dupraz.

Alors qu’il avait réussi à faire d’Imbula, Ayew, Payet, Morel, Fanny, Dja Djedje, des joueurs intéressants, que sont-ils devenus depuis ? A part Mendy, où sont les autres ? Imbula est à Toulouse, transparent, après avoir erré à Porto puis à Stoke. Dja Djedje ne joue pas à Watford. Fanny ne joue plus du tout. Ayew est un joueur parmi d’autres dans une équipe de West Ham en souffrance.

Alors, oui, peut-être que Bielsa n’est plus adapté au football actuel, en tout cas aux joueurs d’aujourd’hui. Son inflexibilité est-elle encore en adéquation avec tout ce monde ? Je ne crois pas.

Pour en revenir aux émotions, l’entraineur argentin veut que son équipe sont actrice du match, qu’elle prenne en main sa destinée, plutôt que de subir et attendre un miracle. Il le répète souvent également, on joue pour le public et il faut lui donner du plaisir. Cruyff le disait aussi, avec l’Ajax et les Pays-Bas, offrir du spectacle et des émotions aux supporters étaient des objectifs, en plus de gagner.

Il est vrai qu’en France, on se fout un peu de tout ça. « On ne joue pas pour les supporters », « ce match est important pour les supporters mai,s pour nous, c’est un match comme les autres ». Combien de fois a-t-on entendu ce genre de déclarations. Et on s’étonne que nos stades soient vides ?

Je ne sais pas ce que donnera le Lille de Bielsa, surtout après le début de saison très difficile qu’il est en train de vivre. Mais Bielsa mérite un autre traitement que celui venant de pseudo-entraineurs qui n’ont jamais rien fait d’autre que donner des leçons. Bielsa mérite autre chose que d’entendre Pascal Dupraz se foutre de sa gueule et dire qu’il avait « insulté le football » après une rencontre perdue par l’OM… contre un concurrent direct de l’ETG pour le maintien. C’est vrai que lui n’insulte rien en faisant jouer des équipes sans style, sans caractère, avec des principes de jeu datant des années 90, et après avoir été l’entraineur de la relégation d’Evian Thonon Gaillard.

Bielsa fait parfois des choses irrationnels, voire même incompréhensibles. Mais moi j’aime les entraineurs qui marquent une époque avec des idées, un style, une attitude, plutôt que ces pseudos-entraineurs qui n’apportent rien et se contentent de ne vivre qu’au travers du résultat. Je ne suis ni fan ni anti Bielsa. Ce qui m’intéresse, ce sont les idées, le cheminement, pas juste le résultat. Alors peut-être qu’en tant que supporter, on voit les choses différemment. Ce qui est sûr, c’est que le Vélodrome n’a jamais été aussi rempli que qaund il était entraineur de l’OM, et que nombreux sont ceux qui ont préféré aller voir jouer son OM, qui finira 4ème, que celui de Baup, qui terminera 2ème de ligue 1. Bizarre, puisqu’on nous explique que les supporters ne sont intéressés que par le résultat !!!

Enfin, pour ceux qui aiment se cacher derrière le palmarès, Di Matteo a remporté la C1 avec Chelsea. Qu’avait-il proposé ? Où est-il aujourd’hui ? Raymond Domenech est allé en finale de la coupe du monde 2006. Grâce à lui ? Qu’a-t-il fait ensuite ?

Que Bielsa réussisse ou échoue, finalement, peu importe. Le seul fait d’avoir permis à de grands entraineurs de penser le football qu’ils nous offrent aujourd’hui, et, en France, pays de la pensée unique, d’ouvrir des débats sur le jeu est, pour moi, plus qu’un trophée.

1 Comment

  1. Ohhhhh noooon Tout mais Pas Ca !!! Pas Vous !! Pas lui !!!
    Alors pour commencer je ne suis ni un entraîneur francais ni un supporter lillois mais un amoureux du football. Et pour Moi ce gars ne devrait plus exercer il devrait Comme Vous Le dites faire des conférences dans le monde entier Mais Surtout très loin de la ligue 1 conforama !!!
    Non Mais pour etre Serieux je n’ai entendu aucun supporter lillois se réjouir du jeu proposé des options de jeu prises par ce gourou depuis La fin des matchs de pré saison Parce que bien entendu comme toujours avec ce monsieur on en fait beaucoup Et beaucoup trop en prétendant que ses équipes donnent de l émotion c est Le terme à la mode.
    Alors personnellement je supporte le PSG Et Moi Quand Mon plaisir c’est De voir Mon équipe gagner l’émotion c est un truc devenu à la mode dont mes premiers idoles n’avaient rien à faire. Moi Mon émotion c’est De voir Mon équipe gagner Le match en marquant un but de plus que l’adversaire et Pas De La voor se faire balader comme Le grand Marseille De bielsa a l’époque Parce que je vous invite à voir ou revoir les matchs Et vous verrez que l’émotion Elle etait plus Que souvent lorsque l’équipe adverse avait Le ballon Et se retrouvait avec d’énormes boulevard face à Elle.
    Non Mais sérieusement arrêtons avec cet homme qui a surement des idées sur Le football Mais Qu’il ne peut transmettre et adapter au football De haut niveau aujourd hui. Ce type a une carte millenium avec un crédit illimité Parce qu’aucun autre entraîneur Dans n’importe quel grand championnat n’aurait survécu à un début de saison pareil.
    Alors Bon courage aux supporters lillois en espérant pour eux Que ce calvaire s’arrête rapidement

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.