Coupe d’Europe: La débandade

Une semaine catastrophique pour les clubs français. Après les trois matchs nuls en ligue des champions, ce soir, ce furent trois défaites en Europa League. Mais chut !!! Tout va bien.

Trois victoires en dix-huit matchs de coupe d’Europe cette saison. C’est dire si le bilan est catastrophique pour les clubs français. Et alors que mardi et mercredi les clubs engagés en C1 avaient fait trois matchs nuls, les trois clubs en ligue Europa ont perdu leurs trois rencontres, dont deux à domicile.

Bordeaux avait ouvert la journée. Défaits 2-1, les bordelais avaient pourtant ouvert le score. Costil avait même arrêté un penalty. Mais voilà, Bordeaux s’est fait punir à cinq minutes de la fin. Alors on pourra toujours se dire que les girondins méritaient mieux. Mais si les clubs craquent en fin de rencontre, c’est qu’il y a une raison. Bref, Bordeaux est presque éliminé.

Puis il y avait Rennes et Marseille. Les bretons ont perdu à domicile contre le Dynamo Kiev 1-2. Et pourtant, Lamouchi, à 1-1, a fait entrer le génie, l’extraterrestre Ben Arfa (ok j’arrête !!!). Alors Rennes a poussé, essayé un peu plus, mais franchement, c’était trop brouillon. Bref, Rennes va aller en Ukraine pour espérer encore.

Enfin, il y a eu l’OM. Garcia avait aligné son équipe type de joueurs valides. Mais Marseille a été mangé. Etat d’esprit, qualité technique, organisation, gestion des temps forts et faibles. La Lazio a tout mieux fait.

Payet a donné un faux espoir à l’OM en inscrivant un beau coup franc à cinq minutes de la fin. En même temps, c’est tout ce qu’il a fait de la rencontre. Mais Marusic a remis tout le monde d’accord grâce à une frappe enveloppée pied gauche, d’une qualité exceptionnelle, dans la lucarne de Mandanda. Le gardien marseillais par ailleurs coupable sur le premier but laziale, à cause d’une sortie hasardeuse, mais aussi par l’oubli de Rami au marquage.

A la Lazio, y a moins de soi-disant stars, mais il y a des joueurs de très grande qualité. Immobile est juste un attaquant de haut niveau dans ses déplacements, sa qualité technique et de passe. Wallace, nullissime à Monaco a juste été au-dessus des deux défenseurs centraux de l’OM, et même dans la relance.

A l’OM, Kamara a eu du mal ce soir mais comment pourrait-il en être autrement avec, à ses côtés, un Rami catastrophique. Amavi ? Sans commentaire. Strootman ? A part s’embrouiller, il devrait juste déjà penser à jouer au foot. Payet donc ? Transparent dans un gros match, comme d’habitude. Et Mitroglou ? Lui donner un salaire, c’est juste inadmissible. Il ne court pas, ne garde pas un ballon. Franchement, je préfère avoir un Giroud avant-centre-défenseur central que ce joueur insignifiant.

Les clubs français s’avancent vers une saison européenne déplorable. Trois victoires en dix-huit rencontres. Des équipes en ballotage très défavorable après trois journées. Et surtout, des limites techniques et mentales déconcertantes.

Mais chut ! La France est championne du monde. Chut ! Les droits télé ont augmenté. Après l’Euro 2000, il y avait eu les projets 2007 -2012 de Thiriez. Il y avait eu l’augmentation des droits télé. Et il y avait eu dix ans de disette européenne.

Peut-être qu’arrêter de se prendre pour des cadors serait un début. Peut-être qu’arrêter de croire que nous avons des entraineurs de top niveau, serait la suite. Et arrêter de croire que la ligue 1 et l’équipe de France, c’est la même chose, serait une aubaine. On n’est pas encore au fond du trou, il reste trois journées pour creuser.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*