Désespérant espoirs

Et voilà, c’est désormais officiel, l’équipe de France espoirs ne participera pas à la phase finale de l’Euro. Il paraît pourtant que tout va bien…

Ca fait désormais dix ans que ça dure. Dix ans que l’équipe de France espoirs ne parvient pas à se qualifier pour l’Euro de la catégorie. Et pourtant, cette année, les critères étaient élargis puisqu’en plus des premiers de poule qualifiés directement, les quatre meilleurs deuxièmes s’affronteront en barrage. Mais les bleuets, devancés par la Macédoine (et oui!!!), n’ont même pas réussi à se placer parmi les quatre meilleurs deuxièmes.

Depuis dix ans donc, les sélectionneurs successifs n’ont donc pas réussi à emmener cette catégorie à une phase finale d’Euro, et donc par ricochet, aux jeux olympiques. Raymond Domenech (celui qui a emmené Chimbonda à la coupe du monde !!!), René Girard, Eric Mombaerts (celui qui avait dit que des Verratti, il y en avait des dizaines dans les centres de formation en France !!!) et Pierre Mankowski ont tous échoué. Je ne parlerai même pas de Willy Sagnol qui n’est resté qu’un an.

Ces différents sélectionneurs ont tous fait des choix de joueurs discutables. Mais ils ont surtout montré des limites dans l’approche des qualifications, n’arrivant pas à transcender des joueurs déjà médiatisés, pour leur donner l’envie d’atteindre les objectifs. Et je ne veux pas m’étendre sur la qualité de jeu développée, il me faudrait plus qu’un simple article, tellement leurs équipes n’ont jamais présenté quelque chose d’intéressant.

Oui ces joueurs jouent déjà, pour certains, la ligue des champions. Alors, il faut réfléchir à ce qu’on met en place. Soit les prendre et leur donner l’envie de vivre une aventure, soit carrément prendre des joueurs dits moins bons, mais beaucoup plus motivés.

La France se targue de remporter des trophées en U17 ou U19. Encore une fois, il suffit d’aller voir le palmarès du Ghana et du Nigéria dans ces catégories pour se rendre compte que ce n’est ni la formation, ni la qualité de jeu qui offrent des résultats, mais le physique. A cet âge, les différences sont encore trop importantes et décisives.

Il faut également se poser la question de savoir pourquoi autant de gens refusent le poste: Eric Carrière, Mickael Landreau etc… Le salaire ? Peut-être. Le projet ? Sûrement.

On ne peut pas non plus épargner les générations de joueurs qui ont échoué. Certains étaient tellement motivés à l’idée de représenter la France, qu’ils ont depuis rejoint d’autres sélections. Pour les autres, qui vous parlent d’amour de porter le maillot bleu, du drapeau, la vérité est que cela n’est valable qu’avec les A. Ils se foutent totalement des espoirs. Comme je le disais auparavant, ils jouent déjà la ligue des champions, sont déjà préoccupés par une revalorisation de contrat ou même un transfert à l’étranger.

Après la mascarade qui s’est déroulé mercredi avec les présidents, voici encore un échec de notre football.

Je le répète: presque tout doit être revu. Oui, la France a été précurseur dans beaucoup de domaines, notamment la formation. Mais elle doit, aujourd’hui, se remettre en question et arrêter de croire qu’elle est toujours la meilleure dans ce domaine. Les autres pays ont avancé et nous ont même dépassé. Nous pensons un football d’un autre temps. Le copinage gangrène notre DTN. Mais bon, il paraît que tout va bien et que nous sommes les meilleurs… Apparemment, pas tant que ça !!!!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.