Encore deux jours de foot bien dégueulasses

La finale de la coupe de France opposera Rennes au PSG. Mais on vient de vivre encore deux jours de football bien moches.

Rennes s’est donc qualifié pour la finale de la coupe de France en allant s’imposer 2-3 au Groupama stadium. Un match qui devait valider la prolongation de contrat de Genesio et qui a fini par une conférence de presse surréaliste et inhumaine.

Jean-Michel Aulas avait prévu le soir de cette rencontre pour annoncer le futur de son entraineur. Quoi qu’en dise le président lyonnais, évidemment qu’il avait bien noté cette date. Il comptait se qualifier et « fermer les bouches » de tout le monde en annonçant la prolongation de Genesio et en expliquant que malgré les critiques le club était sur le podium et qu’il allait disputer la finale de la coupe.  Malheureusement, ses joueurs en ont décidé autrement.

La conférence de presse qui a suivi fut une torture. Essayant de se dédouaner sur les journalistes, le président lyonnais a humilié en direct son entraineur. On avait presque envie que Genesio se lève et lui dise « bon, Président je démissionne dès maintenant, c’est trop là ». Bref.

Mercredi, c’est le PSG qui a éliminé Nantes 3-0, au terme d’un match où on aura vu le niveau catastrophique de Choupo-Moting, Kehrer et Kurzawa, mais aussi l’attitude de Mbappé, notamment sur le penalty à retirer avec une arrogance et une nonchalance scandaleuse.

Mais en regardant les deux matchs, il y avait comme un malaise. On a eu le sentiment que la FFF souhaitait, par le biais de ses arbitres, tout faire pour que la finale oppose le PSG à Lyon. Après une finale de coupe de la ligue Strasbourg – Guingamp, une finale de coupe de France Rennes – Nantes, c’était trop ?

Pour les amoureux et défenseurs de la VAR, on a vu surtout qu’elle n’arrangeait rien. Les arbitres vont la consulter quand ils veulent, ils sifflent presque toutes les mains mais oublient, par exemple, celle de Verratti. Bref, la VAR n’a rien changé: tous les weekends, une des deux équipes a l’impression de se faire avoir, comme avant en fait,  comme quand la VAR n’existait pas. Comme quoi…

On a eu droit ensuite à une interview de Ben Arfa qui nous explique qu’il ne fonctionne pas à l’affectif mais qu’il aime être consulté par ses entraineurs. Donc, ce joueur, passé par des clubs moyens et où il n’a rien réussi, souhaiterait avoir un statut et qu’on lui demande son avis sur un jeu qu’il ne comprend pas ??? Décidément, tous ces gens sont complètement perchés.

Pour terminer, et c’est le plus grave, on a eu droit aux cris de singes contre des joueurs de la Juve, mais toujours pas de match interrompu. Mais surtout, on a eu droit à Bonucci, partenaire de Matuidi et Kean, déclarer que l’attaquant aurait dû célébrer son but autrement et qu’il est donc responsable des cris de singe subis. Surréaliste. Donc, la fille en mini jupe est responsable du viol qu’elle va subir ?????? Où va ce monde ?

A quand des joueurs blancs solidaires de leurs partenaires et qui quitteront le terrain ? A quand des noirs qui prendront leurs responsabilités et quitteront le terrain ? Je vais vous le dire: JAMAIS. A 10M€ par an, on est choqué, on est déçu, on est blessé, on est solidaire avec les mots, mais on ne quitte pas le terrain !!!!

Comme si ce n’était pas suffisant, on a eu droit à Daniel Bravo, qui commentait Strasbourg – Reims dire « il a de belles stats, 6 buts et 5 passes décisives. C’est pas mal pour un noi… Pour un joueur qui n’a été titulaire que 17 fois ». Lapsus révélateur ??

Le racisme ordinaire du football. Ah non, je suis bête, il paraît que ça n’existe pas dans le football. Quand j’expliquais, dans l’after, que dans tous les clubs, on parle de cette façon (« il faut du costaud, donc, sous-entendu, un noir), il paraît que je n’y connaissais rien, que je disais n’importe quoi !!!!

Allez, surtout ne changez rien, tout va bien, la France est championne du monde !!!!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.