Entraineur en France: Le métier le plus rentable du monde

Entraineur, en France, c’est quand même le plus beau métier. Peu importe que vous soyez compétents ou pas, vous aurez toujours de multiples propositions. Et si vous n’en avez plus au bord des terrains, vous en aurez dans les médias. Et qu’on ne vienne pas me parler de pression ou je ne sais quoi. Pas en France en tout cas. Et pas financièrement non plus. Je rappelle juste qu’un entraineur c’est environ 40 000€ par mois pour un contrat de minimum deux ans, soit 960 000€ brut.. A titre de comparaison, si vous êtes au SMIC et que vous travaillez 40 ans, vous aurez touché, à la fin, 744 000€ brut. Bref.

Rudy Garcia, après avoir échoué à l’OM, est donc le nouvel entraineur de Lyon. Il lui a suffi de bien préparer son oral, peu importe s’il mettra en place ce qu’il dit, ça on s’en fout, et d’accepter toutes les conditions, notamment celle de travailler avec le staff en place. Staff qui, soit dit en passant, est là depuis plusieurs années et n’a aidé ni Genesio, ni Sylvinho à sortir des mauvaises spirales.

Sinon, on a Laurent Guyot. Lui, il a fait exploser Sedan et Boulogne. Pour le récompenser, on l’a fait entrer à la DTN comme sélectionneur des équipes de France de jeunes. Il n’a toujours rien fait et pour le « féliciter » il fut donc envoyé par la FFF, partenaire de la MLS, comme directeur du centre de formation à Toronto.

Si vous échouez mais que les clubs ne vous contactent plus, il reste une autre porte de sortie: les médias. Raymond Domenech qui vient, par exemple, nous donner son avis sur la chaine l’équipe. Quand on connait son passé, on a des doutes. Mais les boss du recyclage, c’est canal plus. Gourvennec, Antonetti, Dupraz, Landreau. Tous ces entraineurs, quand ils sont au chômage, sont engagés par la chaine cryptée et viennent nous expliquer, après leurs échecs, comment telle équipe doit jouer ou aurait du jouer. LOL !!!!! On a Elie Baup ou Luis Fernandez sur Bein aussi. Même si eux ont gagné des titres, c’était il y a cent ans.

On peut avoir également celui qu’on a viré et à qui on trouve un poste alimentaire parce qu’il ne retrouve rien. Jean-Michel Aulas s’occupe de la DTN pour la FFF. Il a viré Hubert Fournier de l’OL. Ce dernier est désormais DTN. CQFD !!!

Enfin, il y a un dernier point plus qu’avantageux à devenir entraineur professionnel en France. Le problème, évidemment, c’est que les postes sont réservés pour les anciens pros ou les fils de. Les petites gens, pour vous, au mieux, on vous laissera entrainer en National 2, mais surtout pas plus. Au-dessus, on reste entre anciens pros. Elle n’est pas si grande que ça la famille du football !!! Bref.

Donc, vous signez trois ans. Vous êtes virés au bout de 6 mois. Il vous verse la totalité de vos trois ans de contrat donc les 30 mois qui restent mais pour lesquels vous ne travaillez pas. Vous retrouvez un club qui a également viré son coach et qui cherche évidemment un entraineur qui a été licencié pour manque de résultat. Oui, si vous êtes PDG d’une entreprise, que vous avez votre manager qui fait exploser votre équipe et met la boite en difficulté, vous allez automatiquement chercher le manager  qui a fait couler la société concurrente. Logique non !!!! Bref, vous signez à nouveau trois ans et vous êtes virés au bout de 15 mois. On vous doit donc quand même les 21 mois restants. Vous aurez donc travaillé 21 mois effectifs mais touché 72 mois de salaires, soit 51 mois (plus de 4 ans) à ne rien faire. Ce n’est pas magnifique ça ? Ca fait rêver en tout cas. Comme quoi, l’incompétence paye très bien dans le football.

Alain Casanova a été viré de Toulouse puis Lens puis Toulouse. Qu’il ne s’inquiète pas, un Metz, Dijon ou… Lens ne devraient plus tarder à le rappeler.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.