Giroud a l’immunité

Olivier Giroud a donc inscrit le but de la victoire de l’équipe de France en Islande (0-1) sur penalty. Il est à quatre buts de Platini en sélection. Mais l’analyse de ses matchs est-elle toujours objective ?

Titulaire en Islande alors qu’il n’a joué que 17 minutes avec son club de tout le mois de septembre, Olivier Giroud a inscrit le seul but de la rencontre sur penalty. Malgré cela, son match fut d’une extrême pauvreté. Mais j’ai envie de dire comme d’habitude.

Quand on critique le français, certains nous renvoient ses chiffres pour se justifier: 37 buts en 94 sélections. Ok, alors arrêtons-nous aux chiffres. Giroud, c’est 21 matchs de compétition internationale (Euro et coupe du monde) pour 4 buts. C’est aussi 22 de ses 37 buts inscrits lors de matchs amicaux, soit environ 60% de son total. Les chiffres ne sont donc pas à son avantage pour un avant-centre.

J’ai entendu des gens défoncer Zlatan sur le fait qu’il ne marquait pas dans les grands matchs, qu’il était fort avec les faibles. Mais si on tient ce discours sur le suédois, qu’est ce qu’on doit dire du français ?

En fait, il existe plusieurs éléments qui faussent le jugement. Quand on voit la note qu’il a eue dans L’Equipe après la rencontre face à l’Islande, on comprend le manque d’objectivité: 7. Le joueur de Chelsea symbolise plusieurs choses.

Il paraît qu’il est surtout critiqué par les fans de Benzema qui voient en lui le coupable de la non-sélection du joueur du Réal. Evidemment, c’est faux. Le responsable, c’est Didier Deschamps. A contrario, les défenseurs de l’ancien attaquant d’Arsenal le survendent comme pour justifier qu’il n’y a pas besoin de Benzema, que Giroud fait le job.

Ensuite, on nous vante sa combativité pour justifier le fait qu’il soit constamment aligné en sélection. On parle du très haut niveau international et un joueur peut donc être titulaire indiscutable juste sur sa combativité. C’est moche.

22 buts sur 37 en matchs amicaux

Parce que quand certains nous expliquent que son jeu de tête et son jeu dos au but sont excellents et indispensables, je pense qu’ils se moquent de nous. Il faut regarder le nombre de duels aériens qu’il perd, le nombre de ballons mal remisés dos au jeu, le manque de justesse dans ses choix. Mais il fait partie de ses joueurs qui vont réussir une remise sur douze et pour lequel on ne va retenir que celle-là pour justifier son jeu. Par contre, pour un Cavani, immense buteur, bien au-dessus du français, on va retenir le déchet technique. Et oui, c’est la vie du football.

Pour l’état d’esprit, c’est pareil. Lors du premier match de la coupe du monde 2014, il a démarré sur le banc. Après la rencontre, et malgré la victoire de l’équipe de France, il s’était plaint, avait dit qu’il était venu pour jouer et pas être sur le banc. Mais pour lui, tout le monde a oublié ou l’a justifié par le fait que ça prouvait qu’il avait envie. Deux poids deux mesures, comme d’habitude. Parce que pour d’autres, on nous aurait expliqué que la sélection, c’est au-dessus de tout, qu’on doit se taire et accepter d’être remplaçant. Bref.

Soyons clair: Giroud est un joueur moyen, qui a profité d’avoir un sélectionneur qui n’aime pas le foot et qui ne compte que sur la combativité, l’état d’esprit et le respect des consignes pour gagner. Et comme ça marche, on ferme les yeux sur tout le reste. Je rappelle quand même que Didier Deschamps avait fait de Brandao son attaquant de pointe à l’OM. Sans commentaire !!!

Lors de la coupe du monde 2018, le français n’a marqué aucun but et cadré aucune frappe. Pour les fans du « seul le résultat compte »,  la France a été championne du monde, il n’y a que ça qui compte. Le titre efface alors toutes les prestations. Un attaquant qui ne marque pas, qui ne créé pratiquement aucune occasion, on dit qu’il a fait sa coupe du monde. LOL !!! J’ai même entendu que Pogba avait réalisé une grande coupe du monde, c’est dire. Comme les gens confondent résultat et contenu, voilà ce que ça donne. D’ailleurs, même pour les notes des joueurs dans les journaux, je ne vois pas pourquoi on ne voit jamais des joueurs qui ont 3 ou 4 même si leur équipe gagne. On peut avoir été mauvais et remporter un match, c’est justement la différence entre le foot et les autres sports.

En tout cas, Giroud montre qu’on peut faire une grande carrière sans avoir forcément de grandes qualités. L’état d’esprit et la combativité, ça peut largement suffire.

1 Comment

  1. Un peu dur cet article sur Giroud car en plus d’être champion du monde avec l’EDF , il est quand même meilleur buteur L2 ( avec Tours ) en 2010 , meilleur buteur L1 (avec Montpellier) ,en 2012 et meilleur buteur C3 (avec Chelsea) en 2019… Ce gars a une progression, donc il a la gnaque en plus d’avoir , d’après ses stat’, de grandes qualités.En tant que supporter d’un club français je serais ravi que ce joueur de 33 ans rejoigne mes favoris.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.