Islande – France espoirs : ni le jeu ni le résultat

L’équipe de France espoirs s’est donc inclinée en éliminatoire de l’Euro 2017 espoirs, en Islande, 3 buts à 2.

Il existe plusieurs manières d’analyser un match : la qualité de jeu ou le résultat. Et là, ni l’un ni l’autre ne sont concluants.

Il paraît que la DTN a revu ses critères de jeu, de joueurs etc… Pas sur ce qu’on a vu. Et qu’avons-nous vu ? Une équipe composée d’individualités, pour beaucoup qui évolue déjà en ligue 1, et qui jouent chacun leur match de leur côté.

Aucune construction, aucun style défini, aucune prise de risque.

Beaucoup vont avancer le fait que la France a évolué à 10 contre 11 depuis la 6ème minute. Mais l’expulsion ne fait-elle pas partie d’un match ? Et si on cette expulsion a eu lieu, c’est bien qu’il y a eu des erreurs tant défensives que dans le geste du gardien de but expulsé.

Et le PSG à Chelsea n’a t-il pas évolué à 10 contre 11 pendant 1h30, et il s’est pourtant qualifié.

 

Tous les défauts du foot français

 

Ce match a juste mis en lumière tous les défauts de la formation française : des joueurs individualistes, manque de cohérence et de jeu collectif, un jeu basé sur le physique, le combat, les duels, la mentalité et l’attitude des joueurs, mais également aucune intention offensive, si ce n’est attendre l’exploit d’un Coman ou autre.

La France du foot a décidé que le nombre de joueurs qui évoluent à l’étranger, le prix des transferts vers l’Angleterre, étaient des signes de la bonne santé de notre formation.

Pour terminer, on pourra se poser la question du maintien de Pierre Mankowski à la tête des espoirs, après la déroute suédoise de l’an dernier.

A quand une vraie révolution dans le jeu.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.