Lille trop tendre, Lyon se réveille

Défait logiquement par Chelsea (1-2), Lille voit la qualification pour les huitièmes de finale s’éloigner considérablement. Un apprentissage normal pour une équipe très jeune. Lyon se relance et sort, un peu, de sa crise.

Lyon s’est imposé 0-2 à Leipzig. Malheureusement, avec ce diffuseur de merde qui limite la visibilité des matchs à du streaming et à un seul écran simultané, je n’ai pas pu voir le match. Vivement le retour de la ligue des champions sur des vraies chaines de football capables de diffuser les matchs normalement, sans décalage et sur plusieurs écrans en même temps. Bref.

Dans l’autre rencontre d’un club français, en recevant Chelsea, Lille voulait se donner le droit d’espérer encore en ligue des champions. Pour cela, Christophe Galtié a déclaré avant la rencontre qu’il voulait jouer parce qu’en C1, quand tu ne joues pas, tu es souvent puni. Pour cela, il décide d’aligner son équipe type avec notamment quatre joueurs offensifs avec Araujo, Bamba, Ikoné et Osimhen.

Dès le début de rencontre, on voit que Chelsea est venu pour gagner. Pressing, impact, vitesse, les anglais posent de sérieux problèmes aux lillois.

Les anglais vont ouvrir le score à la 22èmeminute par Abraham, véritable révélation du début de saison des londoniens. Sur ce but, c’est juste inadmissible de prendre une passe de trente mètres plein axe, au milieu de la défense. Mais les lillois ont du caractère et ils ne se laissent pas abattre. Osimhen va en profiter pour égaliser de la tête sur corner. 1-1, c’est le score à la pause.

Il faut, pour les lillois, mieux gérer les situations de contre. Ils prennent souvent le dessus sur la transition, mais manquent souvent de justesse dans le dernier geste.

Malheureusement, au retour des vestiaires, Chelsea domine toujours. Les lillois ne trouvent pas les espaces pour exploiter leur vitesse et sur les quelques ballons récupérés, il y a trop de déchets techniques dans les transmissions. Et à l’entrée du dernier quart d’heure, c’est fort logiquement que Willian va redonner l’avantage à son équipe sur une reprise de volée pied droit qui va rebondir, passer entre les jambes du défenseur lillois et tromper Maignan.

Lille essaye de se révolter mais il leur manque trop de choses pour perturber les joueurs de Lampard. C’est brouillon, c’est trop stéréotypé avec des courses individuelles plutôt que des échanges rapides. On sent aussi que beaucoup de lillois sont à bout, pas habitué à autant d’intensité dans un match. Lille s’incline logiquement 1-2.

Lille a montré ses limites actuelles face à un bon Chelsea, mais pas non plus exceptionnel. Il a manqué de la justesse technique, de l’intelligence de jeu dans les déplacements, d’être capable de tenir le niveau d’intensité et de l’impact.

Maignan a été plutôt bon, retardant l’échéance mais impuissant sur le but de Willian. Fonte a montré beaucoup de nervosité et n’a pas permis de donner de la sérénité à sa défense. Gabriel a montré ses limites à ce niveau. Renildo a montré de vraies lacunes défensives. Quant à Celik, c’est trop tendre pour la ligue des champions.

Au milieu, André a été à la peine même s’il s’est battu. Soumaré a été le meilleur, résistant à l’impact et récupérant de nombreux ballons. Pour les quatre de devant, seul Osimhen a été à la hauteur, marquant et étant le joueur le plus dangereux, concerné par toutes les actions lilloises. Pour les trois autres, la vitesse a montré ces limites. En ligue des champions, il faut plus que ça. De la justesse technique, de l’intelligence de déplacement, des échanges collectifs et pas des raids solitaires.

Enfin, les remplaçants n’ont rien apporté. Même si c’est dur d’entrer dans ce genre de rencontres, on peut même dire qu’ils ont presque handicapé les lillois dans leur fin de match. Un banc, ça compte aussi dans un match de haut niveau et Galtier n’a pas pu compter dessus ce soir.

Lille est en phase d’apprentissage. Il va leur falloir se servir de ces matchs pour progresser, prendre en expérience et en maturité. Parce que les joueurs de Galtié peuvent encore se qualifier pour l’Europa league, et il ne faut pas cracher dessus. Ils ont également la possibilité de finir sur le podium et de retourner en C1 avec la connaissance de ce niveau.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.