Lyon se relance, Marseille n’avance plus

En s’imposant face à l’OM, Lyon se relance. Marseille n’avance plus et il va falloir trouver une défense plus solide pour espérer mieux dans ce championnat.

C’était le choc du dimanche soir, Lyon recevait l’OM. Les premiers pour recoller au trio de tête, les seconds pour confirmer le renouveau. Concernant les recrues, Depay est remplaçant pour l’OL, Sanson est titulaire pour l’OM.

Le début de match est marseillais. Comme face à Monaco, ils mettent de l’intensité, du mouvement, du pressing. Lyon est étouffé. Même si les occasions ne sont franches, ça chauffe dans la surface lyonnaise. Mais comme face à Monaco, l’OM va se calmer après dix grosses minutes.

Lyon en profite pour sortir enfin. On sent que chaque action lyonnaise peut faire mal. Heureusement pour les marseillais, le dernier geste lyonnais n’est pas à la hauteur, notamment à cause d’un Cornet brouillon qui multiplie les mauvais choix.

En tout cas, même s’il y a du déchet technique, le match est vivant. C’est une constante des derniers matchs du dimanche soir, et c’est déjà pas mal pour la ligue 1.

Alors qu’on approche de la mi-temps, Valbuena reçoit un ballon côté gauche. Le lyonnais va fixer Sakaï, s’écarter et envelopper le ballon dans le petit filet de Pelé. Un à zéro. Sur cette action, encore une fois, on notera l’erreur de Sakaï. A force de répéter aux joueurs le fameux « recul frein », les défenseurs ne font plus que ça. Mais le recul frein ça s’utilise dans certaines situations d’infériorité numérique, mais sûrement pas dans la surface de réparation. Le japonais aurait du se placer beaucoup plus près de Valbuena, et il aurait même du être aidé par un autre défenseur marseillais.

A la pause, Lyon mène un à zéro.

Dès la reprise, Rolando sur corner, est tout proche d’égaliser. Le match est moins rythmé. Lyon est tout de même meilleur dans l’utilisation du ballon. Sanson, en tentant une interception, envoie Lacazette défier Pelé. Le lyonnais inscrit son seizième but de la saison.

Deux à zéro.

Garcia, des choix bizarres

Rudy Garcia effectue ses deux premiers changements, en sortant Lopez et Sarr pour Cabella et Alessandrini. On pourra se poser la question d’avoir titularisé Sarr, joueur mystère. Marseille va réduire le score, par Doria. Le match est relancé.

Genesio va lui aussi faire son coaching, mais à la mode ligue 1, il va évidemment enlever un attaquant pour un milieu défensif, en l’occurrence Fekir pour Tousart. Heureusement pour Lyon, l’OM compte deux joueurs qui peuvent relancer l’adversaire à tout moment: Rolando et Doria. Les deux brésiliens vont perdre le ballon et Lacazette va inscrire un doublé. Trois buts à un. Doria, il paraît que Bielsa était fou de ne pas faire jouer le capitaine des espoirs brésiliens. Depuis, en Espagne, il n’a pratiquement pas joué, et à l’OM, quand il joue, il est nul. Si les gens savaient comment on obtient une sélection espoirs au Brésil, il comprendrait que capitaine des espoirs ne dit rien du vrai niveau d’un joueur.

C’est l’occasion pour Genesio de lancer Memphis Depay. Plus rien ne va se passer. Lyon s’impose trois buts à un.

Pour l’OM, comme la semaine dernière, le constat est le même: comment avoir des résultats avec une défense aussi faible. Que ce soit Rekik ou Doria, Rolando, Fanni et Sakai, ce n’est pas possible. Thauvin est moins fringant qu’avant la trêve, et les choix de Garcia, pas toujours compréhensifs. Marseille risque de vivre une fin de saison dans l’indifférence, entre la 7ème et la 10ème place.

En revanche, Lyon, qui compte un match en retard, peut espérer recoller au trio de tête si le mauvais passage niçois s’étirait encore un peu. Mais la défense lyonnaise risque aussi d’être en grande difficulté quand le niveau de l’adversaire va s’élever. Mamana n’a pas assez joué pour être jugé, mais Morel c’est très limite, et Yanga Mbiwa trop faible.

Dans les autres rencontres, St Etienne s’est imposé deux buts à un face à Angers. Toujours le même scénario avec les verts. Une équipe horrible à voir jouer, qui n’a comme qualité que son état d’esprit. C’est celui-ci qui lui permet de prendre des points, mais il serait temps que ce club avance. Comment ? En changeant d’entraineur ? En recrutant autrement ? Ce qui est sur, c’est que St Etienne ne progresse pas du tout dans le jeu.

Monaco n’a fait qu’une bouchée de Lorient. Pas grand-chose à dire sur ce match tant la différence entre les deux équipes était monstrueuse. Monaco est prêt pour le choc de dimanche prochain au Parc des Princes face au PSG. On a hâte.

A la CAN, le Cameroun et le Burkina Faso sont les deux qualifiés du groupe A. Mais surtout, le Gabon sort dès les poules de sa coupe d’Afrique. Grosse désillusion pour le pays organisateur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.