Marseille remercie Mandanda

Dominé la majeure partie du match, Marseille s’impose 1-0 à Lille. Les marseillais peuvent remercier Mandanda.

Après son gros match face au PSG, Marseille se rendait à Lille pour confirmer. Pour cette rencontre, Sanson remplace Payet blessé, et Evra remplace Amavi suspendu. Lille se présente en 4-2-3-1, avec enfin, Maïa milieu axial, son vrai poste.

L’OM démarre fort. Sur un coup franc excentré, Thauvin cherche et trouve Sanson qui ouvre le score. Suite à ce but rapide, Marseille a le ballon mais n’est plus dangereux. Après un premier quart d’heure timide, Lille entre enfin dans son match. Les joueurs de Bielsa récupère le ballon de plus en plus vite et de plus en plus haut.

Comme je l’avais prévu après le match de Paris, Gustavo et Anguissa sont dépassés dans l’impact, notamment parce que les joueurs offensifs ne font pas le travail défensif comme face aux parisiens. Lille domine largement et se montre même très dangereux. Il faut alors un énorme Manadanda, par trois fois, pour permettre aux marseillais de conserver leur avantage.

A la pause, l’OM mène 1-0 et c’est très bien payé. Les joueurs de Garcia s’en sortent vraiment bien tellement ils ont été mangés pendant les trente dernières minutes de la première période. Evra est même passé tout près du deuxième jaune.

Au retour des vestiaires, Lille reprend sa domination. Il leur manque juste la réussite nécessaire pour égaliser. D’ailleurs, Garcia le voit et sort Mitroglou, transparent, pour faire entrer Germain. Marseille est un peu mieux, subissant moins. Comme par hasard, Germain va se créer une occasion, mais son tir va passer au-dessus du but de Maignan. C’est le premier tir de l’OM depuis l’ouverture du score, c’est dire.

Le déchet technique, des deux côtés, devient trop important pour qu’il y en ait des occasions. Garcia sort alors Evra pour offrir à Kamara son premier match en ligue 1. Le problème, c’est que ce joueur est un milieu défensif ou un défenseur central, et il rentre latéral gauche. Sur un de ses premiers ballons, il va faire une passe en retrait à Mandanda que les lillois vont être à deux doigts d’intercepter. Juste avant le temps additionnel, le coach de l’OM va faire entre Abdenour à la place de Sanson pour tenir. Dans le temps additionnel, Bahlouli trouve Ponce, mais le lillois va voir sa frappe déviée. Puis, sur corner, c’est Gustavo qui va sortir une tête lilloise.

Marseille s’impose finalement 1-0 sans rien montrer. Malgré une belle prestation, Lille n’y arrive pas.

Jouer Strasbourg et Lille, c’est différent du PSG. Je l’avais dit, pour l’OM, le match face au leader, c’était une parenthèse et pas un match référence. Ce soir, dans les duels, dans l’impact, dans l’implication et dans les efforts collectifs, Marseille a été très loin de sa prestation de dimanche dernier. Gustavo et Anguissa ont été méconnaissables, Thauvin transparent mais que dire de Sanson ? L’ancien montpelliérain n’y arrive pas cette saison. Placé plus haut sur le terrain aujourd’hui, il n’a jamais su se situer et apporter du lien entre milieu et l’attaque. Ocampos, malgré ses lacunes techniques, fut une nouvelle fois important dans le travail défensif, le harcèlement. Ce n’est pas forcément ce qu’on attend d’un milieu offensif, mais dans la configuration actuelle de l’OM, il est très précieux. Quant à Mitroglou, je ne comprends toujours pas. Evidemment, il ne prend pas la profondeur, mais ça on le savait. Mais aujourd’hui, il n’a même pas permis de faire remonter le bloc en gardant des ballons. Heureusement, Mandanda a été monstrueux sur sa ligne, et Rami – Rolando, sans être exceptionnels, ont été présents physiquement, notamment dans les duels aériens.

En face, après une entame qui coûte cher, Lille méritait mieux. Du mouvement, du pressing, de l’impact, les joueurs de Bielsa ont sûrement réalisé leur meilleure heure depuis le début de saison. Evidemment, celui qui a vraiment fait du bien, c’est Maïa. Le brésilien se plaignait de son positionnement, notamment lorsqu’il jouait arrière gauche, et on a vu pourquoi. Il a récupéré de nombreux ballons, mais, en plus, il les a très bien utilisés. El Ghazi a été très intéressant, tout comme Pepe. Malheureusement, les deux ont manqué de justesse technique dans le dernier geste. Lille va-t-il être capable de répéter ce genre de prestation dans d’autres rencontres moins glamour ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.