Merci Diego

Diego Maradona nous a quitté. Avec lui, c’est notre football mais aussi notre jeunesse qui s’en va.

Diego Armando Maradona. Juste à l’évocation de son nom, il se passe plein de choses et les images défilent dans ma tête. Diego, c’est Boca, c’est Barcelone, c’est Naples, mais c’est surtout la sélection argentine.

Diego, c’est l’homme du peuple, celui qui joue le football comme on le pratique dans la rue, sur le bitume ou la terre. C’est celui qui fait ce qu’il veut avec un ballon grâce à un pied gauche extraordinaire.

Alors, oui sa vie fut un roman, ses écarts furent terribles. Je sais, certains nous expliqueront qu’il fut un mauvais exemple, notamment pour ses problèmes avec la drogue. Mais la vérité est ailleurs et bien plus complexe. Alors, je ne vais pas revenir sur des choses qu’on a vu et revu dans de multiples reportages.

Ce soir, j’ai juste envie de repenser à ce but face à l’Angleterre en coupe du monde 86. Ce soir, j’ai juste envie de revoir ses buts contre Milan, la Juve, qui mèneront Naples au titre de champion d’Italie. Ce soir, j’ai juste envie de vibrer de nouveau devant le une – deux – trois supersonique de la coupe du monde 94 avec Redondo et cette frappe puissante et soyeuse qui était venu nettoyer la lucarne du gardien grec.

Diego, c’est ma jeunesse, c’est mon football. Dribbleur, buteur, un peu tricheur, mais aussi leader, Diego, c’était le football. Oui, il fait partie de ces joueurs pour qui on paye sa place au stade.

En s’éteignant, c’est ma jeunesse qui s’éteint. Je m’étais toujours dit que lorsque le premier footballeur que j’ai admiré gamin s’en irait, c’est que je serai devenu vieux. Ce soir, j’ai pris un coup de vieux. Mais il restera les images, son numéro, son brassard dont on a presque cru qu’il était cousu d’office sur tous ses maillots. Ce soir, on est triste de voir Diego quitter ce monde mais on est heureux d’avoir eu la chance de l’avoir vu jouer. Rien que pour ça, on doit dire merci.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.