Messi devient-il un problème ?

Quand on voit jouer le Barça en ce moment, en dehors de la politique sportive du club, se pose un problème : Messi, même avec sa si grande carrière, peut-il se permettre d’avoir un tel comportement ?

Sujet sensible quand on s’attaque à Messi, Ronaldo ou les très grands joueurs de football. A-t-on le droit de les critiquer ? Peuvent-ils tout se permettre ? Doit-on tout accepter sous prétexte qu’ils sont exceptionnels et qu’ils ont fait gagner l’équipe ?

Le cas Griezmann

On en a déjà parlé, mais le français s’est trompé. Il s’est trompé par rapport au club mais aussi dans sa communication quand il a fait une première volte-face un an avant en restant à l’Atletico puis en signant au Barça un an après. Il s’est trompé quand il s’est mis à genou devant Messi. Et il s’est trompé dans plusieurs matchs quand, alors qu’il avait l’occasion de terminer l’action, de stopper sa course pour chercher à donner le ballon à l’argentin.

Mais de l’autre côté, Messi a tout fait pour bien faire comprendre au français qu’il n’était pas le bienvenu. En le snobant sur la majorité des actions, mais aussi en donnant le ballon aux concurrents du français comme Ansu Fati mais aussi Braithwaite, voire Dembélé quand il n’est pas blessé. Alors oui, Griezmann n’a pas été performant, mais doit-on quand même se conduire comme cela avec un « partenaire » ?

Pour terminer, on entend que l’entourage de Griezmann souhaiterait rencontrer les dirigeants catalans. D’ailleurs, cet entourage a attaqué l’entraineur sur les réseaux sociaux sur le fait d’avoir fait entrer le joueur à la 90ème minute face à son ancien club. Et on a entendu certains journalistes – consultants parler d’un manque de respect.

Encore une fois, le manque de respect, ce n’est pas d’entrer pour quatre minutes. Le joueur a signé un contrat, il est payé en temps et en heure. Il n’y a que 11 joueurs (et cinq joueurs) qui peuvent prendre part à la rencontre et chacun fait ses choix. Et au vu de ses performances, pourquoi Griezmann devrait entrer plus ou être titulaire plus qu’un Fati ou Braithwaite ? Et je ne parlerai pas de l’exemple envoyé aux jeunes dont les parents se plaignent dès que leurs enfants sont remplaçants.

Entraineurs, sélectionneurs, tous à la merci de Messi

Le problème, c’est que l’argentin a pris trop de place partout, que ce soit au Barça ou en sélection. Il faut rappeler que c’est lui qui choisit Tata Martino au Barça.

Mais que ce soit avec lui, Valverde, ou Sampaoli en sélection, le petit argentin est le décideur. Il décide de qui doit jouer, qui doit entrer en cours de match. On se rappelle cette scène à la coupe du monde 2018 quand Sampaoli attend son autorisation pour effectuer un changement.

Alors ok, Messi a fait une carrière extraordinaire. Mais contrairement à l’idée diffusée, il n’a pas gagné seul. Il était le plus, celui qui pouvait faire basculer un match, mais il avait avec lui au Barça des joueurs extraordinaires qui formaient un collectif.

En sélection, même en atteignant la finale de la coupe du monde 2014, il faut se rappeler de ses prestations des huitièmes de finale jusqu’à la finale, plus que moyennes, pour rester correct.

La vraie question est : sous prétexte d’être au-dessus, doit-on laisser Messi décider de tout ? Quand on voit Quique Setien en ce moment, on se rend compte qu’il est pris au piège. Et il y en a eu d’autres avant lui.

A aucun moment je ne remets en cause le talent et la carrière de l’argentin. Mais un joueur ne peut pas décider de la politique sportive, du recrutement, de qui doit jouer, de quel entraineur doit être sur le banc, des changements en cours de match.

Oui, le coach doit faire en sorte que le jeu soit tourné autour de son leader. Mais il doit aussi mettre les autres dans de bonnes dispositions pour que le collectif soit performant.

Enfin, on entend partout que certains clubs sont des institutions, qu’ils sont au-dessus des joueurs. Ce n’est plus le cas du Barça. Et je n’ose imaginer si certains autres clubs s’étaient soumis comme cela à un joueur, les commentaires qui auraient suivi.

Alors oui, Messi est phénoménal. Mais Messi n’a plus atteint la finale de la C1 sans Xavi et Iniesta par exemple. Oui, Messi a été le facteur X du Barça, mais non, un joueur, quel qu’il soit, ne peut pas décider de tout et faire comme il veut, quand il veut. Sinon, il faut avoir le courage de le remettre à sa place… Ou de s’en séparer.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.