Neymar, et c’est tout

Paris s’en est donc remis à Neymar pour battre Strasbourg (1-0). Quant à l’OL, ils ont encore perdu des points à Amiens.

Tout le monde attendait, tout le monde voulait voir. Le retour de Neymar, c’était l’attraction du jour au Parc des Princes. Alors, il y a bien eu quelques banderoles, des sifflets sur ses premières prises de balle où au moment de frapper les corners, mais rien d’exceptionnel non plus.

En ce qui concerne le match, Paris s’est donc imposé 1-0 grâce à son brésilien en toute fin de match. Strasbourg a bien défendu se créant même les meilleures situations. Et on a vu la différence entre Navas et Aréola.

Ce PSG manque quand même de tout: de vitesse, de mouvement, de circuit préférentiel, de spontanéité. On peut encore se demander pourquoi Tuchel insiste avec Dagba. Ce joueur n’est pas fiable défensivement, et il n’apporte rien offensivement. On peut également se poser la question de Diallo: manque de lecture de jeu, de relance, il ne fait que reculer quand il est en un contre un. Kurzawa, ce n’est plus la peine d’en parler, même si on peut se demander comment il a réussi à bluffer les clubs aussi longtemps.

Et puis, il y a Neymar. Ok, les supporters parisiens lui en veulent, et c’est normal. Ok, ils sont dégoutés, énervés que leur club soit pris pour une serpillère. Mais franchement, sans Neymar, cette équipe est nulle. Il est le seul à créer, à tenter, et même à réussir des choses sur le terrain.

Oui, quand un joueur déclare qu’il veut partir, il faut le laisser partir. Mais Paris n’y a pas trouvé son compte. Et ce que veulent les supporters, c’est voir gagner leur équipe. Et sans Neymar, cette équipe ne gagnera rien, en tout cas rien d’autre que le championnat.

Oui, dans l’idéal, les supporters aimeraient des joueurs exceptionnels, avec une mentalité parfaite, qui aiment le club dans lequel ils jouent. Mais ce serait dans un monde idéal, donc pas le nôtre.

Il paraît qu’on supporte un club et pas un joueur. C’est le moment de le montrer en étant indifférent à Neymar, en ne l’acclamant pas, mais ça s’arrête là. Les supporters qui déclarent qu’ils préfèrent « perdre sans Neymar que gagner avec lui » sont des menteurs. Reposez leur la question si Paris gagne la ligue des champions grâce à son numéro 10, on verra.

J’ajouterai juste, pour ceux qui veulent encore défoncer le PSG, que Messi envisageait un transfert à City avec un salaire astronomique avant de prolonger au Barça avec une augmentation. Que Ronaldo a boudé deux ou trois fois au Réal, menaçant de quitter le club, avant de se voir prolonger et augmenté. Et oui, la vie est injuste, mais on pardonne plus facilement à Messi, Ronaldo voire Neymar qu’à Ben Arfa ou Rabiot… Peut-être parce qu’il y a une énorme différence de niveau, non ?? Dans le sens inverse, rappelle-vous comment tout le monde voulait dégager Raï avant qu’ils ne deviennent l’idole du Parc. Le foot, ça va très vite.

En tout cas, la vraie question de ce soir, c’est: à quoi sert Tuchel ? Ses choix sont discutables. Son recrutement aussi, notamment Diallo et Kehrer. Mais surtout, on se demande ce que veut faire le PSG lors des rencontres ? Il n’y a ni réelle possession, ni réelle transition. On a juste l’impression d’une équipe qui improvise sur chaque attaque en espérant un geste génial pour débloquer la situation. Je pense vraiment que l’allemand est en sursis et qu’Allegri n’est pas très loin.

Enfin, la préparation a changé, le staff médical aussi, mais Dagba s’est blessé ce soir, et avant lui, Cavani, Mbappé, Herrera, Draxler, Kehrer. Ca fait beaucoup pour un début de saison.

Lyon, rien n’a changé

L’OL était à Amiens pour stopper sa série de deux matchs sans victoire. Même menés rapidement sur un but de Jallet, ancien lyonnais, les joueurs de Silvinho ont réalisé une première période intéressante sans être exceptionnelle. Menant 1-2, on pensait les lyonnais capables de tenir et de repartir avec les trois points. Mais voilà, Bodmer, un autre ancien lyonnais, est venu égaliser en toute fin de rencontre? Deux points de perdu avant d’entamer la ligue des champions.

Andersen ne m’a toujours pas montré que c’était un bon défenseur. Marcelo a fait du Marcelo, c’est à dire rien de bien. Traoré est toujours fantomatique. Quant à Aouar, on se demande ce qu’il fait sur le terrain. Silvinho voulait un 6 qui joue au foot, mais c’est Tousart qui enchaine les matchs et on voit ce que ça donne quand Lyon doit faire du jeu.

Finalement, plus de Genesio, mais les mêmes maux qui continuent. On ne voit pas comment sortir de cette spirale puisque, finalement, les joueurs sont à peu près les mêmes que la saison dernière. Heureusement, l’OL n’est pas tombé dans un groupe relevé en ligue des champions.

Enfin, Lille s’est imposé contre Angers (2-1) avec un nouveau but d’Osimhen.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.