Non, le foot n’existe pas que depuis 2000

Parfois, en surfant sur les réseaux sociaux, on a l’impression que le football n’existe que depuis les années 2000. Mais surtout, le manque de culture foot est désolant.

Lire que Maradona n’était qu’un drogué, c’est ne rien connaitre au football. Mais lire qu’il se baladait parce que les défenseurs de l’époque étaient nuls, c’est carrément déprimant.

Pour commencer, Maradona était un joueur exceptionnel. Techniquement évidemment, mais aussi par sa hargne, son courage et son leadership. A cette époque, un joueur aussi technique se faisait littéralement découper à chaque match. Tous les défenseurs de cette décennie, s’ils jouaient aujourd’hui avec la même agressivité, ne passeraient pas dix minutes sur le terrain.

Mozer, Tassoti, Baresi, Bergomi étaient tout sauf des enfants de cœur. Mais le pire, c’est quand, avant d’aller les défier, il fallait déjà passer les milieux tels que Gentile. Ca relevait du miracle d’être encore debout après 20m de course. Allez voir ce que Maradona a pris, entre autres, lors d’un Barça – Athletic Bilbao ou lors d’Italie – Argentine et vous comprendrez.

Personne n’enlève rien aux grands joueurs d’aujourd’hui, mais aucun ne subit les traitements que ceux d’avant 2000 ont subi en terme d’impact, de tacle, d’agressivité.

Enfin, pour ceux qui pensent que le football est né en 2000, qu’aujourd’hui, techniquement, les joueurs sont extraordinaires, je vous offre une liste de joueurs, tous postes confondues, qui étaient de vrais bons joueurs de football : Platini, Maradona, Susic, Waddle, Francesoli, Ginola, Weah, Abedi Pelé, Gascoigne, Socrates, Toastao (premier faux 9 de l’histoire), Garrincha, Pelé, Rui Costa, Redondo, Romario, Bebeto, Djalminha, Barnes, Hoddle, Dahleb. Je m’arrête là, mais je pourrai en citer 1000 de plus. Et oui, le foot n’est pas né avec les réseaux sociaux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.