On a les médias qu’on mérite

Depuis que RMC a décidé d’ouvrir ses émissions à une majorité d’anciens joueurs, et notamment France 98, c’est devenu une catastrophe.

RMC, c’était la radio qui parlait de foot de façon différente, sans langue de bois, avec très peu d’anciens joueurs. C’était le temps où tout pouvait se dire, sans défendre qui que ce soit par son passé ou ses affinités.

Mais dans la culture du médiocre pour faire de l’audimat, la radio a décidé de recruter tous les anciens joueurs en galère (ou presque). Et là, ça devient terrible de tristesse et d’arrogance. Dans un pays qui n’est pas un pays de football, il faut choisir: faire de la qualité ou de l’audience. Et RMC a choisi.

Oui, on le sait, les anciens joueurs, ça sait tout. Oui, ils ont joué au haut niveau donc ils savent. Ils ont connu les vestiaires pros donc ils savent. Ils ont même, pour certains, connus les bancs de ligue 1 (et échoué lamentablement) donc ils savent.

La palme revient quand même à Willy Sagnol. L’arrogance et le mépris avec laquelle cet entraineur raté a critiqué le mangement humain de Carlo Ancelotti est juste à vomir. C’est vrai que lui sait comment on manage un vestiaire, les bordelais l’ont vu. Lui qui a laissé tomber la sélection espoirs en pleine campagne de qualification vient donner des leçons, en toute impunité. C’est une blague.

D’ailleurs, il est amusant de constater le mépris de la France envers Ancelotti, lui qui avait été convoqué au canal football club pour expliquer comment il faisait jouer Paris parce que, paraît-il, personne n’y comprenait rien. Je rappelle que la fois où le PSG a été le plus proche d’atteindre les demi-finales de la ligue des champions de l’ère qatari, c’était quand l’italien en était alors l’entraineur, éliminé par le Barça sans avoir perdu. De plus, cet entraineur est juste plus titré que tout le football français réuni.

On a ensuite Franck Leboeuf, qui ne regarde aucun match (c’est lui qui le dit) mais qui vient nous expliquer pourquoi ça ne va pas et ce qui ne va pas. Sans parler de ses faux coups de gueules à deux francs comme le jour où il a tapé sur Depay pour avoir enlevé et jeté son maillot de l’OL après un but au vélodrome. Non pas qu’il pensait que c’était irrespectueux de jeter le maillot de son club, mais parce qu’il se mettait à la place du sponsor qui paye et qui aurait bien voulu voir son nom afficher après une telle joie. J’ai eu envie de rire… Puis de pleurer. Mais bon, il est champion du monde 98 alors…

Les deux réunis, c’est encore pire. La semaine dernière, ils ont osé, ensemble sur un même plateau dire que Fabregas était venu en pré-retraite à Monaco, qu’il était cuit, que si Chelsea le laissait partir c’est que c’était fini. Et dès le premier match, l’espagnol leur a montré qu’il n’était pas venu en pré-retraite et surtout que des joueurs de son niveau en ligue 1, il n’en y en avait que très peu.

RMC a également récupéré les droits de la ligue des champions et que dire de sa diffusion. Du streaming bas de gamme, fait de bug, de retard d’image. Bref, RMC nous a puni.

En fait, RMC fait ce que fait canal+. La chaine cryptée a pris tous les entraineurs au chômage, la radio a pris tous les joueurs qui ne savaient pas quoi faire. Pourquoi ne donne-t-on pas la parole à des gens qui ont de vraies analyses dans ce pays ? Pour travailler dans le foot en France, que ce soit dans les clubs ou dans les médias, il faut donc avoir un passé de footballeurs. Si mon fils me disait aujourd’hui qu’il voulait être journaliste sportif, je lui dirai « laisse tomber l’école, n’apprend ni à écrire ni à parler, deviens joueur de foot et les portes s’ouvriront toute seule !!! ».

Pour en finir sur les médias en général, l’équipe 21 ou le journal l’équipe sont dans la même lignée: des journalistes incompétents, des consultants de seconde zone. Bref, la catastrophe médiatique.

Mais peut-être, finalement, que nous avons juste les médias qu’on mérite.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.