Où va le football ?

Le football est à un virage. Soit le système explosera, soit la FIFA devra prendre des mesures pour réguler le système. Mais la vraie question est: où va le football ?

Evidemment, ce n’est pas notre argent. Quoi que. Pour avoir tout cet argent, il faut bien trouver les clients qui vont se payer des places à 200€, des maillots à 100€ et autres produits dérivés. Mais malgré tout, le football dérive.

Les transferts

Chaque année, on pense atteindre des niveaux très élevés, et ils sont dépassés au mercato suivant. Mais comment peut-on dépenser autant d’argent sur des joueurs moyens. Parce que oui, ce sont les joueurs moyens qui vous coûtent le plus cher. Les cadors vous font toujours retomber sur vos pattes, même si on va y revenir.

Quand Otamendi a couté 42M€ à City, on ne comprend pas. Pogba, 100M€, on ne comprend pas. Mais que dire De John Stones et Eliaquim Mangala, nullissimes, achetés par le même club respectivement 55,6M€ et 53,8. Batshuayi, 42. On hallucine.

Cette saison, alors que le mercato vient de démarrer, Lacazette a été acheté 60M€, Tolisso 45. On entend des chiffres démentiels pour Mbappé, Verratti. Même Alex Sandro, le latéral gauche de la Juventus, se négocierait autour de 65M€. Est-ce sérieux ??

Il va falloir réguler tout cela, ce n’est plus possible. Pas parce que ça me touche qu’on dépense autant d’argent, mais simplement parce que ce que font les clubs, c’est exactement la même que la bulle spéculative qui a causé la crise de 2008. Avant que le football ne subisse le même sort, il faut que des gens se chargent de stopper cette inflation exponentielle, mais surtout ridicule.

Les salaires

Là encore, tant mieux pour les joueurs. Oui, ce sont les acteurs du football, et tant mieux s’ils deviennent millionnaires. Mais comment un club normalement constitué peut se dire qu’un joueur de football mérite 10M€ de salaire annuelle.

Les joueurs qui vous font gagner des titres, donc des sponsors, et donc de l’argent, on les connaît et ils ne sont pas de vingt dans le football mondial. Mais même pour cela, nous sommes en train de franchir les limites du raisonnable. Messi, avec son nouveau contrat va percevoir un salaire avoisinant les 35M€ net annuel. Ridicule !!!

Le pire, c’est que désormais, les boudeurs comme Ronaldo, Neymar etc… vont demander à être alignés sur l’argentin. Les futures recrues qui pensaient demander 6 ou 7M€ vont en demander 10 ou 11. Du grand n’importe quoi !!!!

Le PSG est d’ailleurs bien connu pour verser de cette hérésie. Ben Arfa atour de 10M€ par an, Krychowiak 5, Jesé 5, pour ne citer que les dernières recrues catastrophiques.

Les primes de match

Là encore, seul le football peut vous offrir cette bêtise: donner une prime à chaque match gagné pour récompenser le joueur… d’avoir juste fait son travail. Comme si son salaire n’était pas suffisant. Qu’il y ait des primes d’objectif, pourquoi pas, c’est même normal. Mais une prime après chaque victoire, que ce soit contre le dernier du championnat ou le deuxième, ça veut dire quoi.

Comment des présidents peuvent-ils se laisser avoir à verser ce genre de choses. C’est comme si vous, informaticien, à chaque fois que vous faites une présentation PowerPoint, vous recevez une prime. Personne ne le comprendrait, d’ailleurs personne n’a jamais osé demander cela. Dans le foot, ils ont osé et on leur a donné !!!!

Les agents

Comment ne pas finir par le point le plus négatif: les agents.

Qu’un joueur ait besoin d’un agent pour être conseillé, pourquoi pas, même si on sait tous que les agents ne conseillent pas les joueurs mais les chouchoutent, les flattent, et cherchent surtout à les transférer un maximum pour se gaver.

Mais quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi un club contacte des agents pour leur demander s’ils ont un latéral droit, un milieu axial et autre ? A quoi sert la cellule recrutement ?

Personne ne me fera croire que des gens dans les clubs ne se gavent pas avec l’agent. Parce que le vrai fonctionnement d’un club devrait être le suivant: Une cellule recrutement qui visionne des centaines de matchs et repèrent les joueurs susceptibles de les intéresser en fonction des besoins. Ils étudient ensuite le profil du joueur, confrontent les différents avis, essaient de se rendre auprès de son entourage pour voir qui il est, comment il vit.

Ensuite, si le joueur les intéresse toujours, on essaie de le situer dans la hiérarchie mondiale à son poste. On regarde son salaire, les années de contrat dont il dispose, son âge, son parcours, ses sélections ou pas. On contacte son agent pour savoir s’il est intéressé. On fixe en interne un salaire maximal et un montant de transfert à ne pas dépasser. Et si un concurrent entre en lice, on a déjà sous le coude des solutions de repli sur d’autres joueurs.

Evidemment, les clubs font tout le contraire. Ils n’écoutent pas leur cellule recrutement. Ils appellent un agent de leur fameux réseau, à qui il demande s’il a entendu parler d’un latéral droit intéressant avec le profil recherché: jeune en devenir, joueur confirmé, international etc… L’agent ouvre son catalogue et cherche un joueur qu’il a sous contrat qui remplirait, même de très loin, quelques critères. Il va alors vous proposer son joueur qui devrait couter 3M€ à 6. Et oui, sa prime sera plus grande !!!!

Et après, les clubs viennent chialer qu’ils se sont fait avoir. Qu’ils ont acheté un joueur trop cherche avec un gros salaire qu’il ne mérite pas. Biensûr, impossible à revendre, personne ne voulant lui donner le même salaire.

Pour tout cela, le football doit vivre une révolution. Les transferts doivent être régulés. Les joueurs doivent être amenés à respecter leur contrat. La DNCG, qui permet aux clubs français de ne pas être surendettés, doit devenir mondial, sinon, il y a concurrence déloyale. Enfin, puisqu’il paraît que nous sommes l’Union Européenne, avec des lois qui régulent l’ensemble de l’UE, la fiscalité doit être harmonisé.

Il n’est pas concevable que pour un joueur qui a un salaire de 100 000€ par mois, les clubs européens aient des charges qui vont de 6000€ à 50 000€ par mois, quand les clubs français doivent verser autour de 100 000€. Cela signifie que dans certains pays, quand vous composez votre équipe avec 200 M€ de budget, pour avoir le même effectif en France, il vous faut un budget de 350 M€.

Le football va-t-il exploser dans les cinq prochaines années ? Va-t-il en arriver à un point où les gens vont en être dégoutés ? A suivre….

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*