Paris s’impose dans un pauvre match

Un tout petit Paris bat l’OM (3-1) sans forcer. Et dire que c’est un choc de ligue 1, la ligue des talents…

Que dire ? Ce PSG – OM a été d’une faiblesse rarement vue ? Au début, j’ai même cru que Canal+ avait buggé et diffusait un match de Nationale 3. Bref.

A la pause, les marseillais étaient déçus d’être menés 1-0 sur un but de Mbappé à la 44ème. D’après les déclarations, ils étaient en place. J’en ai marre de cette phrase. En place contre une équipe de Paris dégueulasse et qui tenait seulement sur Marquinhos, Verratti et Di Maria ?

Marseille peut regretter sa première période. Ce PSG est encore la tête dans le sac et c’était le moment pour les enfoncer. C’était le moment pour mettre de l’intensité, de l’agressivité. La question est: les joueurs n’avaient-ils pas les moyens de faire plus ou les consignes de Rudy Garcia étaient-elles trop frileuses ?

Parce qu’encore une fois, Rudy Garcia est passé au travers d’un gros match. Encore une fois, les choix du coach olympien interroge. Et encore une fois, la résignation à la 70èmeest juste une insulte au football et aux supporters olympiens.

La seconde période a été celle de Di Maria et Verratti, les deux hommes au niveau. L’argentin a été de toutes les actions dangereuses, mais surtout, il a inscrit deux buts magnifiques avec cet intérieur du pied gauche enveloppé et surtout ce coup franc somptueux, alors que Pelé venait de remplacer Mandanda expulsé.

En plus de Rudy Garcia, Thauvin a, encore une fois, été transparent dans un gros match. C’est bien lui qui déclarait qu’il quitterait le club marseillais s’il n’y avait pas de qualification en ligue des champions en fin de saison ? L’international français a marqué 13 buts en championnat, sauf que 11 de ces buts ont été inscrits contre des équipes de la deuxième partie de tableau. Et que dire de Balotelli ? Auteur d’une bonne frappe en tout début de rencontre, il n’est plus jamais apparu dans une action ensuite. Seul Kamara a surnagé. Mais c’est bien lui que Garcia avait écarté en début de saison au profit de Rami ?

Côté Paris, il fallait gagner pour ne pas accentuer la fracture avec les supporters. C’est fait. A part ça, Kehrer a une nouvelles fois montré ses limites et est coupable sur le but marseillais. Alvès était à la rue avant de sortir blessé et Kurzawa a montré pourquoi il avait été appelé par Deschamps en sélection. Non, je déconne… Il a surtout montré pourquoi personne ne comprend qu’il soit appelé !!!

Avec eux, Paredes est une vraie déception. Quant à Mbappé, il a fait une Neymar sur le penalty de fin de match en ne le laissant pas à Di Maria… Sauf que le brésilien, qui avait fait la même chose avec Cavani, avait marqué, pas le français. Symptomatique de son comportement ???

Et donc, heureusement qu’il y avait Verratti, toujours aussi précieux, juste, et indispensable. Et donc, Di Maria, présent dans tous les coups et qui a presque tout réussi techniquement, comme ce contrôle génial en aile de pigeon avant sa passe décisive sur Mbappé.

L’OM va galérer pour accrocher le podium. Quant à Paris, il a terminé sa saison ce soir…. Les deux derniers mois vont être très longs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.