Plus de réserve en N2: Et si (enfin) Paris avait pris une bonne décision ?

Le PSG n’inscrira plus d’équipe dans le championnat de National 2 la saison prochaine. Et si c’était la première bonne décision depuis un long moment ?

Ca fait l’effet d’une bombe: le PSG a décidé de ne plus inscrire son équipe réserve dans le championnat de National 2. A première vue, on peut se dire que c’est une nouvelle décision étrange. Mais si finalement, c’était une bonne décision ?

Inscrire son équipe réserve, composée majoritairement de jeunes joueurs, ça s’est toujours fait. Mais pourquoi, aujourd’hui, ça devient (presque) inutile ?

Tout d’abord, il y a plusieurs années, l’équipe réserve accueillait les joueurs qui ne jouaient pas le weekend en pro, mais aussi les joueurs qui revenaient de blessures. Mais depuis, les pros ne redescendent plus pour plein de raisons plus ou moins valables, mais une essentielle: avec la surmédiatisation du football, les joueurs amateurs veulent se payer le (ou les) pros qui redescendent comme un trophée. Trop dangereux pour un joueur au salaire très important. Mais ce n’est pas tout.

Les réserves n’ont pas le droit d’accéder à l’échelon supérieur. On a donc une équipe de jeunes qui joue sans réel objectif, qui affronte des amateurs qui eux veulent accéder au championnat national, et qui, au passage, se font un plaisir de dégommer une bande de branleurs qui se la racontent avec le maillot du PSG. Ils ne sont pas tous comme ça mais c’est malheureusement comme cela qu’ils sont perçus dans la plupart des stades amateurs. Avouez que le contexte n’est pas réellement propice à l’épanouissement et à la progression d’un gamin aux portes des pros.

Les clubs pros se posent d’ailleurs beaucoup de questions sur ces championnats (N2, U19 nationaux etc…). Un club comme Lorient a décidé de faire jouer ses U19 en championnat Régional 2. Pourquoi ? Pour les confronter au football séniors, mais aussi et surtout pour éviter les coûts des déplacements dans les championnats nationaux.

Un U19 ou un U20 destiné à être professionnel perd son temps dans des championnats hybrides sans objectif. Pour les clubs pros, si ce n’est le maintien… Et encore.

En Espagne, les réserves peuvent accéder aux championnats de 3èmedivision. En Angleterre, il existe un championnat des réserves pour des joueurs jusqu’aux U23. Puis, il y a les clubs qui préfèrent avoir des clubs satellites où ils peuvent envoyer leurs joueurs en post-formation à un niveau où leur potentiel sera jugé de façon plus significative.

Un joueur du PSG en post-formation affronte des joueurs qui s’entrainent le soir, quatre fois par semaine, qui ont un travail à côté. Est-ce un réel baromètre du niveau du joueur ?

Toute cette politique sera bénéfique si le PSG se trouve un ou deux clubs satellites aux Pays-Bas ou en Espagne. Ce sera également bénéfique si le club arrête de faire signer des contrats pros à des jeunes juste pour éviter qu’ils ne réussissent ailleurs et passer pour des cons.

Je ne dis pas que la décision du club de la capitale est la meilleure. Je dis juste que c’est une réflexion qui mérite d’être menée mais qu’elle doit engendrer un certain nombre de choix et de décision pour être fiable.

A quoi bon faire signer une dizaine de joueurs pros si vous ne pouvez pas les prêter et qu’ils n’ont plus de championnat à jouer ? Ils vont faire quoi ?

Si tout cela s’accompagne d’une politique sportive cohérente, ce choix peut s’avérer payant. Si c’est juste pour faire des économies de déplacement, ce choix s’avérera vite une nouvelle mauvaise décision dans la stratégie du club… A suivre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.