Le Portugal en demi-finale

Le Portugal se qualifie pour la demi-finale de l’Euro, en éliminant la Pologne lors de la séance de tirs aux buts. 

Ce Pologne – Portugal était donc le premier quart de finale de cet Euro. Et il démarra plutôt vite avec un but de Lewandowski au bout de deux minutes de jeu. Sur l’action, Cedric juge très mal la trajectoire du ballon et il est pris par Grosicki.

On se dit que le Portugal va avoir du mal à revenir quand on a vu la Pologne défendre lors des matchs précédents, et le peu d’imagination en attaque que les portugais ont proposé face aux croates.

Mais après vingt minutes de jeu, les portugais vont sortir un peu plus. Et Ronaldo aurait même du bénéficier d’un penalty sur une grosse faute de Pazdan, coupable d’un énorme coup d’épaule dans le dos du portugais. Les polonais restent dangereux en contre, mais autant la vitesse et les courses sont bonnes, autant les choix finaux ne le sont pas, notamment Milik, trop personnel sur ces actions.

Le réveil portugais va être récompensé, grâce à Renato Sanchez. Le futur munichois, après un une-deux avec Nani, va frapper pied gauche. Son ballon, légèrement dévié par Krychowiak, va finir dans le but de Fabianski. Un partout.

Ce sera d’ailleurs le score à la pause. Un score plutôt logique avec chaque équipe qui aura eu ses temps forts. Le Portugal aura réussi à revenir au score grâce à son plus jeune joueur.

Le début de seconde période est équilibré. On sent deux équipes qui se craignent mais qui veulent quand même se faire mal. Sur chaque récupération, on essaie d’aller le plus vite possible vers le but adverse. Ca donne un match avec du déchet mais avec beaucoup d’intensité, de course, d’envie.

A un quart d’heure de la fin, Moutinho entre à la place d’Adrien. Puis à la quatre-vingtième minute c’est Quaresma qui fait son entrée. Le Portugal n’a sûrement pas envie de se faire une nouvelle prolongation. Mais leur domination est stérile. Même Ronaldo, auteur d’un superbe appel plein axe, bien servi par Moutinho, va manquer sa reprise. Les deux équipes qui en ont déjà joué une au tour précédent, vont donc avoir à trente minutes de plus pour la deuxième fois consécutive.

Les portugais avaient réussi à faire la différence en toute fin de prolongation face aux croates, alors que les polonais avaient dû attendre les tirs aux buts pour se défaire des suisses.

Il reste deux changements possibles à effectuer pour le sélectionneur polonais, un seul pour le portugais.

Le Portugal a toujours la possession, mais les occasions sont rares. Et Ronaldo a l’air bien épuisé, comme sur cette action où il va avoir deux mètres d’avance et se faire rattraper dans une situation où en temps normal on ne l’aurait plus revu.

Quoi qu’il arrive, ces deux équipes risquent de payer tous leurs efforts en demi-finale.

A la pause de la prolongation, aucune équipe n’a fait la différence. Et quand on voit l’état dans lequel les joueurs ont l’air d’être, on ne voit pas d’autre issue que les tirs aux buts.

Quinze minutes. Mais il ne s’y passera rien. C’est donc aux tirs aux buts que ces deux équipes vont se départager.

Durant la séance de tris aux buts, et comme cela arrive de plus en plus souvent ces derniers, les gros tireurs frappent en premier, comme si enfin, tout le monde avait pris conscience que le premier tireur était extrêmement important, et que ces joueurs avaient aussi arrêter de vouloir être les héros en tirant en dernier.

Et c’est Blazikowski qui va manquer son tir aux buts et comme derrière Quaresma va mettre le sien, le Portugal est en demi-finale. Un demi-finaliste qui n’a pourtant encore gagné aucun match dans cet Euro, en tout cas dans les quatre-vingt-dix minutes.

Ils affronteront le vainqueur du match de demain, Pays de Galles – Belgique.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*