Pourquoi je ne veux pas de la super league ?

D’après le New-York Times, des clubs espagnols, italiens et anglais sont donc en train de préparer la version définitive de la fameuse super league. Le foot qu’on a connu est en train de disparaitre.

C’est dans les tuyaux depuis des années mais la crise économique causée par le Covid est en train d’accélérer les évènements. Le projet de super league est en train de passer à l’étape définitive de la validation.

Il ne s’agit pas de faire le vieux con réac qui ne veut pas d’évolution. Le monde, et donc le football, a toujours évolué et c’est normal. En revanche, il y a des domaines qui doivent garder certaines spécificités et le football, pour moi, en fait partie.

Le sport est une compétition. Il y a donc des valeurs de travail et de performance qui engendrent une récompense : le droit de participer à des compétitions en est une.

Ce que nous proposent les grands clubs, c’est d’enlever tout cela. Désormais, de par leur position et leur puissance, ils s’octroient le droit de disputer une compétition européenne quel que soit leur performance.

Contrairement aux idées reçues, dans de nombreux pays, on est attaché à la compétition nationale. Par son histoire, mais aussi parce que c’est à partir de celle-ci que vous allez vous offrir le droit de participer à une compétition plus importante : la coupe d’Europe.

Ce qui est amusant, c’est qu’on accepte, pour notre petit bonheur égoïste, des choses qu’on n’accepterait pas dans d’autres domaines. Imaginez que vous obteniez au BAC des notes qui vous autorisent à entrer dans une grande école, mais qu’on prenne, à votre place, un enfant avec de moins bonnes notes mais qui a la chance d’avoir une famille aisée ou un parent qui connait le directeur de cette école : comment auriez-vous réagi ?

Parce que là, c’est ce qui est en train de se passer. On va expliquer aux clubs moins médiatiques et moins historiques qu’ils ne pourront plus participer à une grande compétition, même s’ils ont fait leurs preuves sur le terrain, parce qu’ils ne sont rien. C’est d’une injustice sans nom.

Avec cette compétition qui va se mettre en place, on assiste aux caprices de l’enfant gâté qui, pour être sûr d’avoir tout ce qu’il veut sans bien travailler, s’offre un passe-droit: je ne suis pas bon mais comme je suis un historique, ce n’est pas grave, j’ai mon entrée dans la plus grande compétition.

Ce qui est drôle, c’est qu’aujourd’hui, les supporters du PSG veulent que leur club participe à cette compétition sous prétexte que la ligue 1 est faible. J’aurai bien aimé avoir leur sentiment si cette super league avait vu le jour en 2007, quand le PSG ne comptait pas, ou peu, dans le paysage européen.

Oui, je suis sûrement un vieux con qui a grandi quand la coupe d’Europe ne se jouait qu’en match aller – retour et ça me plaisait plus que la phase de groupe de ligue des champions où il n’y a presque aucun suspense après la quatrième journée. D’ailleurs, dans cette phase de poule, on regarde les matchs pour éviter de rater quelque chose plus que par passion. Et on est souvent déçu par ce qu’à ce moment de la saison, les équipes sont plus dans la gestion qu’autre chose.

Oui, je suis peut-être un vieux con qui a grandi avec l’idée que ton club devait aller chercher, sur le terrain, le droit de participer à une compétition européenne, comme une récompense de sa saison, mais aussi de son travail.

Oui, je suis sûrement un vieux con qui pense qui si la Juve, Chelsea, United ou le PSG réalisent une mauvaise saison, quel que soit leur passé, tant pis pour eux, ils ne participeront pas à la C1.

Les clubs qui souhaitent cette compétition sont obnubilés par l’argent. Avec 10 fois plus que ce qu’ils touchent aujourd’hui, ils pourront, encore plus, piller les autres clubs, recruter n’importe comment quitte à se tromper, ils auront assez d’argent pour corriger ou, en tout cas, pour ne pas avoir à regretter leurs incompétences.

Ceux qui sont pour cette compétition, accepteraient-ils qu’on choisisse les nations qui ont le droit de participer à la coupe du monde ? Accepteraient-ils que leur club, en ligue 2 et qui serait en position de monter en ligue 1, soit interdit parce qu’il y a un club historique à faire remonter ? Quand Rennes se qualifie pour la C1, et peu importe leur résultat, qui aurait accepté qu’on leur dise : « vous n’y allez pas, on va envoyer l’OM parce qu’ils l’ont déjà gagné » ?

Le championnat national, c’est le quotidien. Le championnat national, c’est la rivalité. En France, on ne le comprend pas parce qu’on a des milliers de supporters du Barça, du Réal, de Manchester United ou de la Juve. Mais à l’étranger, à part les expatriés, les gens supportent le club de leur ville ou, en tout cas, de leur pays en très grande majorité.

On ne peut pas tout accepter sous prétexte de pseudo-spectacle. Après avoir banalisé un Juve -United ou un Chelsea – Barça, dans des phases de groupes interminables, ce sera quoi la prochaine étape ?

Que le football cherche à se renouveler, oui. Qu’il le fasse pour une vingtaine de clubs au détriment des milliers d’autres, non !!!!!

1 Comment

  1. Il faudrait s’inquiéter du format actuel des coupes d’Europe . En introduisant des poules , l’UEFA avait enlevé l’esprit-coupe qui est de finir avec le trophée parce qu’on a battu CHAQUE adversaire. En introduisant des non-champions en coupe des champions ,on s’est moqué de ceux qui avaient le talent de finir premiers ( et pas seconds ou quatrièmes) , en redistribuant un max d’argent à cette nouvelle C1 , on a permis de penser qu’il était plus utile de finir troisième que de gagner la coupe nationale.Enfin, on a garanti aux gros clubs en difficulté dans leur championnat de pouvoir ,quand même, faire les beaux en coupe d’Europe et encaisser de bons droits télé. Bref, il faut vraiment être un club géré à l’envers , comme Arsenal, pour, quand même, finir par dévoiler ses déficiences.
    La coupe d’Europe s’était mieux avant et elle va devenir pire avec le nouveau « format ».
    La super ligue ( et pas « league » , nous sommes francophones , non ? ) ,c’était juste une grosse pilule qui masquait la nouvelle qu’on va avaler.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.