Pourquoi Marseille s’est loupé ?

André Villas-Boas avait mis un plan en place pour jouer le PSG. Le score à la pause (4-0) montre qu’il s’est trompé. Mais est-ce vraiment le seul responsable ?

Il avait décidé de minimiser l’importance de la rencontre. André Villas-Boas voulait sûrement retirer de la pression à ses joueurs. Le problème, c’est d’entendre les commentaires d’après-match qui lu tombent dessus pour cette déclaration. Mais qui peut croire qu’il a tenu le même discours à ses joueurs toute la semaine et à la causerie d’avant-match ? Bref.

Pour le match, il avait décidé de s’aligner en 4-3-3 avec un milieu Strootman – Rongier – Lopez. Il voulait que son équipe aille chercher le PSG pour éviter que les parisiens prennent possession du ballon et s’installent dans le match. Evidemment, quand on voit le score, on peut dire qu’il s’est trompé. Les mêmes personnes qui disent cela auraient dit que l’OM s’était trompé s’ils avaient mis le bus et qu’ils en avaient aussi pris quatre. Toujours le problème d’analyser le résultat et le contenu. En fait, il y a plusieurs problèmes mais aussi des moments clés dans ce match.

Le premier moment, c’est que l’OM n’est pas ridicule pendant une vingtaine de minutes. Mais sur la deuxième vraie occasion, Paris ouvre le score par Icardi. Ca a surement fait douter les marseillais. Parce qu’en fait, l’OM va quand même continuer à jouer haut mais les joueurs vont alors être dans le doute. Continuer à respecter les consignes, donc jouer haut, mais ne pas se livrer pour ne pas être pris dans leur dos. Surement que sur le terrain, ils sentaient qu’à chaque attaque rapide ils étaient en difficulté. Et le problème, c’est que quand on est entre deux, on ne fait rien de bien.

Autre problème, pour jouer haut, il faut cadrer le porteur pour l’empêcher de jouer vers l’avant. L’entraineur marseillais a d’ailleurs parlé du piège du hors-jeu. Encore une fois, c’est faisable si le porteur de balle est cadré et donc gêner pour jouer vers l’avant et long dans le dos de la défense. Quand les défenseurs avancent et qu’ils voient que le porteur n’est pas cadré, ils ont tendance à reculer. Sauf que s’il n’y en a qu’un qui recule, il met en danger toute sa défense. C’est ce qu’il s’est passé avec Bouna Sarr sur un des buts d’Icardi et de Mbappé.

Strootman ne doit plus jouer

Ensuite, il y a le problème de l’effectif et de sa qualité tactique. Sakaï joue à gauche pour dépanner mais sur chaque duel avec Di Maria, on a vu qu’il était en grande difficulté de positionnement.

Au milieu, Strootman est trop lent pour affronter ce PSG. Rongier est beaucoup trop tendre dans les duels mais aussi dans l’intensité de ses courses. Quant à Lopez, il était perdu par la vitesse de transmission parisienne, mais aussi par son positionnement quand il devait sortir cadrer. Du coup, le milieu de terrain marseillais s’est trop souvent retrouvé à deux plus qu’à trois.

L’erreur de Villas-Boas est qu’il a surestimé ses joueurs dans leur capacité à faire ce qu’il leur a demandé. Parce que trop de joueurs sont limités tactiquement, ne savent pas lire le jeu et sont incapables de mettre l’impact et l’intensité nécessaires à ce genre de rencontre. Ce sont des joueurs ligue 1, tout simplement.

Heureusement pour les marseillais, ils ne rencontreront pas d’autres PSG en ligue 1. Le gouffre était trop grand de toute façon, quelque soit la tactique mise en place. Leur effectif, au complet biensur, pourrait suffire pour faire une bonne saison. Mais pour s’assurer de jouer le haut du tableau, il leur faudrait au moins un latéral gauche pour permettre à Sakaï d’évoluer du bon côté. Il leur faudra trouver un trio au milieu capable de s’adapter pour sortir Strootman de cette équipe. Est-ce qu’un trio Rongier – Sanson – Lopez peut tenir la route en ligue 1 ? Je pense que oui.

Enfin, il va leur falloir trouver un attaquant côté droit car Germain dépanne mais il n’est pas à l’aise du tout. Est ce-qu’un milieu en losange, avec trio cité précédemment et Payet en 10 derrière Benedetto – Germain pourrait être une solution ? Au vu de la faiblesse de la ligue 1, je pense que oui. Ce qui est sur, c’est que le coach portugais va payer toute la saison les erreurs de son prédécesseur, les 200M€ dépensés pour des joueurs catastrophiques.

Villas-Boas va vivre des semaines importantes jusqu’à la prochaine trêve internationale avec la coupe de la ligue et le championnat. Une élimination prématurée lui ferait du mal. Des contre-performances en championnat aussi. A lui de trouver les clés pour éviter à l’OM une nouvelle saison quelconque.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.