PSG – United: La remontada avant l’heure

Cette année, ce n’est même pas la peine d’attendre le match aller pour installer une ambiance de remontada entre le PSG et United. Décryptage.

Il y a deux ans, après l’avoir emporté 4-0 au Parc des Princes en match aller des huitièmes de finale de la ligue des champions contre le Barça, une drôle d’ambiance avait flotté durant les trois semaines avant le match retour.

Tout le monde y était allé de son couplet sur le fait que si un club était capable de faire la remontada, c’était bien le club catalan. Que les joueurs de cette équipe avaient le caractère et le talent pour le faire. Que si Paris prenait un but rapidement, le stade allait s’enflammer et Paris se retrouver sous pression.

Malgré leur avance du match aller, les parisiens avaient finalement craqué, notamment à cause de quinze dernières minutes catastrophiques.

L’an dernier, au moment du tirage, le Réal Madrid n’était pas au mieux. Puis, quelques jours avant la rencontre, l’idée que les madrilènes avaient fait une croix sur le championnat pour tout miser sur la C1 fit son chemin tranquillement. La fameuse menace Ronaldo aussi.

Après 70 bonnes minutes, le PSG craqua de nouveau et repartit de Madrid avec une défaite 3-1. Pas de miracle au retour malgré quelques déclarations des joueurs d’Emery concernant une éventuelle révolte. Le Réal s’imposait même 1-2 au Parc des Princes.

Cette année, le PSG a hérité de Manchester United. Au moment du tirage, Mourinho était l’entraineur de cette équipe. Une équipe à la dérive dont les tensions avec l’entraineur n’était plus un mystère pour personne. Tout le monde, ou presque, donnait le PSG largement vainqueur. Mais voilà, depuis, l’entraineur portugais a été remercié, remplacé par Solskjaer, l’ancien « supersub » des années Ferguson.

Dans le même temps, le PSG a fait deux nuls en championnat puis a été éliminé de la coupe de la ligue par Guingamp, après 45 matchs consécutifs sans défaite dans les deux coupes nationales, un record.

Il n’en fallait pas plus pour que la remontada soit décrétée avant même le premier match. Avec la victoire de United sur Tottenham ce week-end, c’est encore pire. Pogba est redevenu un monstre, United est redevenu un prétendant à la victoire finale en C1. J’exagère à peine.

Est-ce qu’un jour, dans le football, on pourra être dans la mesure, la nuance ? Est-ce qu’un jour, les journalistes – consultants vont enfin comprendre que les compétitions, donc l’implication et la concentration, ne sont pas les mêmes ?

Parce que oui, United va mieux. Mais les défenseurs de United ne sont pas devenus les meilleurs du monde. En battant Tottenham, United n’a pas non  plus réalisé l’exploit du siècle, les londoniens ayant déjà connu la défaite à six reprises cette saison, soit une défaite de plus que les reds devils, club en crise. De plus, pour ceux qui ont vu le match, oui United a gagné, mais ils auraient pu en prendre cinq sans qu’il n’y ait grand-chose à dire. Bref…

De l’autre côté, le PSG a repris tard après la trêve, Tuchel misant sur des vacances rallongées pour pouvoir enchainer ensuite. D’ailleurs, tout le monde se plaint chaque année que le PSG est prêt trop tôt dans la saison et disparaît en février – mars, quand il faut monter en puissance. Peut-être qu’enfin, cette saison, les joueurs de la capitale ont un programme qui fait qu’ils vont être dans le dur jusqu’à fin janvier, puis monter en puissance début février, quand les matchs décisifs de ligue des champions arriveront.

On a surtout l’impression que cela ferait plaisir à tellement de monde de voir le PSG sorti une nouvelle fois dès les huitièmes de finale de la ligue des champions, à commencer par le quotidien sportif no 1 qui est boycotté par les rouges et bleus.

Alors remontada ou pas ??? On va quand même attendre le match aller, non ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.