Un bon week-end de merde

Des matchs de ligue 1 dégueulasses, une finale de coupe de la ligue indigeste… Bref, encore un bon week-end bien pourri.

Tout a commencé vendredi soir avec Ce Rennes – Lyon. Un prétendant à une place en ligue des champions contre un qui vise une place en ligue Europa. Et qu’est ce qu’on a vu ? Un pauvre match, notamment sur le plan technique qui a vu l’OL s’imposer 0-1 ne toute fin de match grâce à Terrier. A part ça, on a vu des joueurs soi-disant des tops joueurs se perdre dans le déchet, les mauvais choix et une attitude déconcertante.

Côté rennais, Ben Arfa a de nouveau montré pourquoi il aura raté sa carrière: il fait un sport individuel. Côté lyonnais, Fekir n’y arrive plus et Depay est juste un mec (pas un joueur) qui erre sur le terrain.

Samedi après-midi, on a vu une équipe de Marseille mener 2-0 grâce à un doublé de Balotelli après à peine plus de quinze minutes de jeu. Puis, on a vu cette même équipe incapable de tenir le score et plombée par Amavi et Rami. Et dans tout ça, un Rudy Garcia qui parle de tout sauf de jeu. Comme l’a dit un auditeur sur une radio, « qu’il arrête de mettre sa main devant sa bouche quand il parle. On s’en fout de ce qu’il dit, il ne dit que de la merde »… Rien à ajouter.

On a eu droit, dans la soirée à la finale de la coupe de la ligue. Déjà, bravo à la ligue d’avoir organisé cette finale sur une pelouse de district. Et bravo aux deux équipes pour avoir su proposer une rencontre de niveau district. Strasbourg a gagné aux tirs aux buts. Rien à dire de plus.

Dimanche, c’est Amiens et Bordeaux qui nous ont proposé un match de niveau… District. Pas de jeu, pas d’intensité, du déchet technique, bref, je suis dur avec le niveau départemental car même à ce niveau, on a des matchs de meilleure qualité, ou en tout cas plus intéressant.

Pour relever un peu tout ça, il y a eu Nantes – Lille. Des lillois qui ne veulent rien lâcher, emmener par un Pépé inarrêtable et capable de revenir de 2-0 à 2-3.

A huit journées de la fin, Lille possède toujours quatre points d’avance sur Lyon, quand ces derniers en ont huit de plus que l’OM. Autant dire que ça va être très compliqué pour les marseillais d’aller chercher la troisième place.

Pour clôturer un week-end bien pourri, on pouvait compter sur Toulouse – PSG. Avec le TFC, les matchs sont souvent de ce niveau. Et comme le PSG ne joue plus rien et qu’il lui manque tous ses joueurs de football (Draxler, Neymar, Cavani, Di Maria et que Verratti est sur le banc), on ne pouvait que s’ennuyer. Et pendant une heure, on s’est plus qu’ennuyé, sauf sur ce loupé de Choupo à 5m de la ligne de but. Donc, au PSG, il n’y a pas un joueur du centre de formation capable d’être aussi mauvais que le camerounais… C’est qu’il y a un sérieux problème chez les jeunes dans ce club…

Heureusement, Tuchel a eu la bonne idée de faire entrer Verratti, et le jeu a changé. Alors ce n’était certes pas du grand football, mais le petit italien a permis à son équipe, enfin, de bien utiliser le ballon. Et Mbappé a surgi pour donner l’avantage et la victoire à Paris et poursuit sa série de sept matchs consécutifs en maquant en ligue 1, à un match du record du club détenu par Carlos Bianchi.

Bon allez, pour finir ce dimanche, Casanova nous dit qu’il est frustré et que son équipe a bien tenu son organisation… Mais comment ne pas faire plus contre un PSG aussi peu concerné ? Comme d’habitude, en refusant le jeu…

Encore un week-end bien pourri, où on aura vu ni jeu, ni spectacle, ou presque… Mais bon, on est champion du monde, alors…

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.