Un Paris étrange écrase Lyon

Paris, dans un match pas maitrisé, écrase l’OL 5-0, grâce à quinze minutes de folie en seconde période. Mais Paris n’a toujours pas rassuré contre un gros.

C’était le choc de cette neuvième journée de ligue 1: Le PSG recevait l’OL pour continuer sa série de victoire et augmenter son avance en tête de la ligue 1. Mais on attendait de voir aussi comment les lyonnais, qui alternent le très bon contre les gros et le moins bon contre les petits, allaient aborder cette rencontre.

Le début de rencontre des lyonnais est bon. Mais ils vont perdre Fekir rapidement sur blessure. Sur le temps de la réorganisation, Silva va chercher Mbappé. Mendy va intercepter mais sa tête vers Lopes va être trop courte. Mbappé en profite, touche le ballon et est fauché par le gardien lyonnais. Penalty transformé par Neymar. 1-0.

Mais Paris subit face à une bonne équipe lyonnaise. Pour une des rares fois au Parc des Princes, la possession de balle est même lyonnaise. Mais Paris tient et les lyonnais ne se créent pas de véritables occasions.

A la demi-heure de jeu, Kimpembe va faire faute sur Traoré. Après avoir reçu un carton jaune, le parisien va finalement être expulsé après visionnage de la vidéo par l’arbitre. Paris va jouer à 10 pendant une heure. C’est Cavani qui va être sacrifié et Kehrer qui va le remplacer. Le match devient rugueux, parfois à la limite.

Juste avant la pause, Tousart, déjà averti, touche Mbappé qui partait en contre. Deuxième jaune et expulsion. Les lyonnais vont également évoluer à 10 toute la seconde période.

Le début de seconde période est toujours à l’avantage des lyonnais, en supériorité numérique au milieu, Tuchel ayant fait le choix de laisser Neymar et Mbappé devant et de jouer avec trois milieux. Cornet va alors manquer sa reprise devant Buffon puis va contrer de la tête un dégagement de Silva mais son ballon va finir sur le poteau.

Le quart d’heure de Mbappé

En face, Mbappé va manquer un premier face à face en tirant sur Lopes après un superbe service de Neymar. Puis il va oublier de servir le brésilien à cause d’une mauvaise conduite de balle et voir sa frappe toucher l’extérieur du poteau. Il va de nouveau échouer dans un nouveau face à face, avant d’inscrire, enfin, le deuxième but de son équipe, aidé par le poteau.

Cinq minutes plus tard, sur un ballon mal renvoyé et un échange entre Verratti et Marquinhos, le brésilien sert Mbappé devant le but pour le troisième but. Paris respire. 3-0. Lyon est en train d’exploser. Et ce n’est pas fini.

Sur un nouveau contre et un service de Neymar, le français s’en va ajuster Lopes et inscrire le quatrième but de son équipe et son troisième de la soirée. 4-0. Paris ne s’arrête plus et Lyon est à l’agonie. Mbappé sert Neymar qui est contré mais le ballon revient sur… Mbappé qui inscrit son premier quadruplé en ligue 1. 5-0. Le score est très lourd pour une équipe lyonnaise loin d’avoir démérité et avoir même fait une heure de très bon niveau. Mais quand on manque d’efficacité, c’est un vrai problème. Et l’OL le paye ce soir. Paris s’impose 5-0 et a déjà presque définitivement plié le championnat alors qu’on n’a pas encore joué le quart de la ligue 1. Pour le suspense, on repassera.

Paris aura donc subi une heure. Pour la première fois depuis des années, le PSG a terminé la première période avec seulement 36% de possession de balle et je ne pense pas que c’était un choix de laisser le ballon aux lyonnais. En revanche, dans cette période de domination lyonnaise, ils ont fait preuve de solidité, de solidarité. Ils ont eu également un peu de réussite avant de faire exploser Lyon. Ce qui est sûr, c’est que le PSG n’a toujours pas offert un visage rassurant contre une grosse équipe.

Tiago Silva a montré qu’il était de retour. C’était le seul, avec Kimpembe, à avoir surnagé à Anfield. Ce soir, il a été énorme. Au milieu, Marquinhos a souffert et il va avoir du mal à se faire à ce poste. En revanche, Verratti a confirmé son retour. Le petit italien a été monstrueux physiquement, et toujours aussi bon dans les transmissions. Neymar a passé 45 minutes difficiles avant de multiplier les passes pour Mbappé. Le français a donc inscrit quatre buts mais il aurait pu en inscrire trois de plus avec plus de justesse dans le dernier geste. Enfin, Buffon a démontré qu’il avait encore de beaux restes.

Paris accentue son avance sur l’OL et enchaine une neuvième victoire en neuf journées. Un nouveau record pour le club de la capitale.

A Lyon, on regrettera sûrement la blessure rapide de Fekir. Mais on regrettera aussi le manque de maturité de Tousart qui aurait du se retenir sur Mbappé et permettre à son équipe d’évoluer en supériorité numérique plus longtemps dans la rencontre. Denayer a été très intéressant avant de sombrer avec son équipe, pris par les vagues parisiennes et la vitesse de Mbappé. Aouar a montré de la justesse et NDombélé a beaucoup donné avant de finir complètement cramé. Enfin, Cornet aurait pu être le héros lyonnais. S’il avait égalisé sur son raté devant Buffon, on peut parier que la dernière demi-heure aurait été toute autre.

Les autres matchs

Dans les autres rencontres du jour, Monaco continue sa descente avec une nouvelle défaite face à Rennes 2-1. Un match d’un niveau moyen mais qui fait du bien aux rennais et notamment à sa recrue, Hatem Ben Arfa, qui a inscrit le but de la victoire sur une frappe du gauche dont la trajectoire a été mal jugée par Subasic.

Marseille s’est réveillé en s’imposant face à Caen 2-0. Un match globalement maitrisé, surtout en première période et qui fait du bien aux joueurs de Garcia après quinze jours plutôt compliqués.

Enfin Nantes, malgré le changement d’entraineur et l’arrivée d’Halilodzic n’a pas connu le fameux choc psychologique. Défaits 3-0 à Bordeaux, les nantais en sont à cinq défaites en neuf matchs. Bordeaux relève la tête après sa défaite en ligue Europa cette semaine et poursuit son redressement en championnat.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*