Un PSG en régression

LE PSG s’est séparé de Laurent Blanc à cause de l’élimination face à City. Décidée pour franchir un cap, le club de la capitale se donne-t-il vraiment les moyens de progresser ?

Le changement de coachs

Eliminé pour la quatrième fois consécutive en quart de finale de la ligue des champions par Manchester City (après Barcelone deux fois et Chelsea), le PSG s’est séparé de son entraineur. Montré du doigt après la gestion catastrophique de ces deux rencontres (titularisation d’Aurier, changement de système en 3-5-2…), Laurent Blanc est donc parti après avoir prolongé un mois et demi plus tôt.

Première erreur de gestion, pourquoi avoir prolongé le champion du monde 98 aussi tôt, alors qu’on se doutait que le quart de finale de ligue des champions serait une échéance importante pour son avenir sur le banc ?

Bref. Paris s’est alors tourné vers Unai Emery, vainqueur des trois dernières éditions de l’Europa ligue avec Séville, après avoir essuyé le refus de Diego Simeone. Un vrai choix ou un choix dicté par la popularité montante d’un entraineur qui commençait à faire parler de lui ? On ne le saura jamais, mais je pense qu’autant pour Simeone, c’était un choix réfléchi, autant pour l’ancien sévillan, trois mois avant, je ne suis pas sûr qu’il était sur la liste des candidats potentiels.

Le recrutement

Le basque arrive donc et, avec lui, il ramène Krychowiak, joueur essentiel de son milieu à Séville. Le PSG va débourser environ vingt-cinq millions d’euros pour un joueur moyen. Ben Arfa, arrivé gratuit, Jesé (environ 25 M€), Meunier (7M€) et Aréola (retour de prêt) vont compléter le recrutement, en attendant l’argentin Lo Celso en janvier. A part Aréola, devenu titulaire à la place de Kevin Trapp, aucune de ces recrues ne s’est ,pour l’instant, imposé.

Le problème n’est pas de se tromper dans le recrutement de temps en temps, mais bien que, depuis le départ de Léonardo, il n’y ait que des échecs. Aurier (14M€), Kurzawa (23M€), Cabaye (23M€), Stambouli (9M€), Di Maria (63M€), David luiz (55M€ revendu 40 cet été), Digne (15M€), sont autant de ratés depuis trois ans.

L’organigramme

La nomination de Patrick Kluivert comme directeur du football (on se sait pas trop ce que ça veut dire !!!), puis celle d’Olivier Létang comme directeur sportif, sont autant de signaux que le club s’organise de manière très bizarre. Quant à Nasser Al Khelaifi, on ne le sent pas capable de mettre les joueurs face à leur responsabilité. Pour les féliciter après un pauvre match face à Bâle, il est là. Mais quand il faut leur rentrer dedans, il n’en est pas capable. D’ailleurs, même l’éviction de Laurent Blanc lui a été imposée. On ne s’improvise pas Président de club de football. Ou alors, on s’entoure de compétence.

Le club met Emery en difficulté

Le PSG a donc, paraît-il, voulu franchir un cap avec Emery. Mais quand on change fondamentalement de style de jeu et de coach, il faut renouveler les joueurs. Tout d’abord parce qu’il est très compliqué de faire changer la manière de jouer d’un groupe de joueurs qui vit ensemble depuis plus de trois ans. De plus, les joueurs ont des habitudes de vie qu’il est extrêmement difficile de modifier d’un coup. Mais surtout, vous devez faire en sorte de construire un groupe avec des joueurs qui ont les qualités pour jouer comme le coach en a envie.

Xavi, joueur exceptionnel au Barça et en sélection, n’aurait sans doute pas été aussi bon à Lille, Rennes, ou encore à l’Inter. Emery aime le pressing, l’intensité, la verticalité et dans cette équipe très peu de joueurs correspondent à ce profil. Si Emery avait eu Tiago Motta, par exemple, il y a trois ans, peut-être que cela aurait marché. L’italo-brésilien a aujourd’hui trente-quatre ans, et il fait ce qu’il sait faire de mieux et que son physique lui permet: le jeu de passes.

Emery a donc d’abord essayé d’imposer son style. Puis, devant le manque de résultats, a fait machine arrière et est revenu à une équipe et un style plus proche de ceux de Laurent Blanc. Je pense que c’est son erreur majeure. En faisant cela, le message qu’il a envoyé aux joueurs c’est « vous avez le pouvoir. Vous ne voulez pas jouer comme je le souhaite, donc on va jouer comme vous le souhaitez ». Et comme au-dessus de lui, il n’y a pas de vrai patron, Emery doit bien se douter que sa saison va être longue.

Le club, dans sa politique sportive cauchemardesque, n’a donc pas prolongé Ibra et perdu David Luiz, deux leaders du vestiaire, chacun dans son style. Mais la perte du suédois est la plus problématique.

Des matchs comme ceux face à l’OM, où le PSG était mauvais, il y en a eu plein. Mais il était là pour débloquer la situation. Mais c’est surtout dans le vestiaire que son absence est problématique. Avec lui, les joueurs ne bougeaient pas. Et son professionnalisme forçait le respect des autres. Aujourd’hui, on a plus l’impression d’une somme d’individualité où chacun ne pense qu’à lui, son augmentation, sa prolongation de contrat et/ou son transfert.

Les joueurs

Que dire des joueurs qui composent cet effectif ? Les seules satisfactions se nomment Rabiot, Silva, Marquinhos, Maxwell, Aréola et, à un degré moindre Motta et Matuidi.

Mais les autres. Kurzawa et Aurier ne savent pas défendre, mais en plus ils ne savent pas centrer. Le français masque ses lacunes parce qu’il marque quelques buts, et l’ivoirien compense les siennes par de la combativité, mais c’est faible.

Offensivement, c’est pire. Cavani marque mais que de déchets dans les remises, les contrôles et devant le but. Il réclame de jouer dans l’axe depuis trois ans. Maintenant qu’il y est, il demande des ballons sur les côtés. Hier, face à l’OM, plusieurs fois, les joueurs de côté ont cherché à centrer, mais il n’y avait personne. Autour de lui, Lucas et Di Maria sont catastrophiques. L’argentin perd un nombre incalculable de ballons et ne fait même plus de passes décisives. Et que dire de son attitude. Est-ce que lui aussi le fait exprès parce qu’il préfère jouer à droite, en faux pieds ? Je ne suis pas loin de le penser. Quant au brésilien, c’est sans espoir. Il ne comprend rien au jeu.

Avec eux, Ben Arfa a donc été mis de côté par Emery, avant de revenir dans le groupe et de faire quelques entrées de dix ou quinze minutes. Malheureusement, au lieu de montrer qu’il avait compris, lorsqu’il rentre, il ne tente que des actions individuelles. Quant à Jesé, il n’a encore rien montré, et j’ai bien peur qu’il ne montre pas grand-chose de plus.

Et puis il y a Verratti. On connaît tous le talent et la qualité de ce joueur. Mais on sent qu’il y a un problème cette saison. Dans le jeu, il est moins influent. Certes, il revient de blessure mais ce n’est pas une raison. J’ai l’impression qu’il force son jeu. Très souvent, on le voit chercher très (trop) rapidement la profondeur, comme s’il voulait respecter les consignes du coach. Mais je me demande aussi s’il ne le fait pas exprès, comme s’il cherchait à dire « voilà comment vous voulez qu’on joue, mais on n’y arrive pas. On veut reprendre la possession ». Sa sortie d’hier soir prouve qu’il y a un vrai malaise. L’italien a déjà été remplacé souvent par Ancelotti et Blanc, mais il n’a jamais eu ce genre de réactions.

Le PSG ne progresse plus, mais pire, il régresse. Le groupe de joueurs est moins bon. La politique sportive est nulle. Alors que les qataris voulaient gagner la ligue des champions dans les cinq ans, ils n’en ont sans doute jamais été aussi loin. Rêvons plus grand est leur slogan. Peut-être qu’il faut arrêter de rêver, ouvrir les yeux et reprendre les choses en main. Sinon, le PSG pourrait vivre sa pire saison depuis l’arrivée de QSI.

5 Comments

  1. Globalement d’accord avec l’article mais j’ai quelques petits désaccords. En effet, le fait de ne plus avoir de vrai directeur sportif depuis 3 ans fait que les mercatos du PSG sont foireux. Surtout le dernier. Cependant, je pense pas que le recrutement d’Aurier soit un échec. Il est plutôt bon, je trouve. Certes, il y a mieux mais il fait l’affaire et surtout, il a coûté peu cher. Aurier traverse une mauvaise passe actuellement et joue assez mal. Pour Meunier, il a été recruté pour servir de doublure à Aurier. Il remplace Van der Wiel. Il remplit son rôle. Il n’est pas exceptionnel mais on va pas demander à une simple doublure d’être ballon d’or.
    Pour Kurzawa, il a du talent et peut s’améliorer. Par contre, le prix est démesuré.
    Ben Arfa et Jesé ont plutôt été bons lors du match OM PSG. Il faudra voir la suite s’ils jouent aussi bien mais je pense qu’il serait intéressant de remplacer Di Maria qui est un désastre par jesé ou Ben Arfa voir ce que cela donne. Jesé a aussi bien joué lors du match contre Bale. Je trouve injuste de ne pas donner leur chance à Jesé ou Ben Arfa. Quand à Lucas même s’il est loin d’être bon, il progresse par rapport aux saisons passées.
    J’avoue ne pas avoir compris le remplacement de Verratti. Pour moi, il fallait remplacer Di Maria à la 60. Il jouait tellement mal que je piges pas pourquoi il a pu jouer si longtemps. Emery a fait une erreur de pas faire rentrer Jesé et Ben Arfa plus tôt.
    Je pense qu’au prochain mercato, le PSG devra recruter. Ni David Luiz ni Ibra n’ont été remplacés. Cavani aussi bon soit t il n’a pas la capacité d’être le seul buteur du PSG. D’ailleurs, toutes les grandes équipes européennes même le Barca et le Real ont plusieurs grands buteurs. Or, au PSG, il y a juste Cavani ce qui pose un problème

  2. Pour mettre en place son sysème, Emery a besoin de Pastore. Problème, il est tout le temps blessé. Cette année sera une année de transition. Perso, je trouve pas déplaisant d’avoir plus de suspense dans le championnat et j’avoue que j’aimerais bien voir Nice champion même si je suis persuadé que c’est le PSG qui va gagné.
    Quand aux gens qui pensent qu’il faut virer Emery, vous proposez qui à la place ? Il ne faut pas oublié qu’Emery ne connait que le championnat espagnol (à part une expérience ratée en Russie) et que donc, il doit s’adapter à la ligue 1. Sur le marché, il n’y a pas de grands coachs de libre. A part peut être Van Gaal mais au sinon, tous les coach ayant la carrure pour entrainer le PSG sont déjà pris.
    Par contre, je pense que Simeone n’est pas une bonne idée pour le PSG. Son style de jeu corresponds pas à ce que veut le PSG. Vous allez quand même pas faire joué le PSG de manière ultra défensive et attendre les contre attaques pour marquer ? C’est justement les adversaires du PSG qui jouent de manière ultra regroupés en laissant peu d’espace.
    Il faut regarder le côté positif des choses: le PSG a développé un excellent centre de formation. Ce sont des talents qui peuvent renforcer l’équipe. Emery semble plus comptés sur les jeunes issus du club que Blanc et c’est bonne chose

    • Bonjour, Je suis d’accord avec vous. D’ailleurs à aucun moment je ne parle de virer Emery.
      Concernant Aurier et Kurzawa ce n’est que mon avis mais le vrai problème est que leurs lacunes tactiques défensives poseront toujours problème dans les gros matchs.
      Le PSG est à un premier tournant de son histoire QSI et il va falloir que les responsables prennent enfin la mesure de leur poste pour mettre Emery dans de meilleures conditions.
      enfin, effectivement Pastore pose un vrai problème avec la multiplication de ses blessures et ça n’a pas l’air d’aller en s’améliorant. A suivre

  3. Je viens de découvrir votre site. merci pour votre travail excellent, je ne pensais pas qu’il y avait encore des gens en dehors de Riolo qui réflechissait dans le milieu du foot! Pour ma part je redécouvre le foot de l’intérieur, ayant repris une licence sportive 20 ans après la dernière. ce qui me désole, c’est de constater que sur u-n terrain aujourd’hui (en amateur ou en pro) c’est non seulement le résultat comptable qui prime avant la progression collective, l’humilité et le plaisir de recevoir et de donner (une passe par exemple)ou de respecter des stratégies. Quand j’ai vu les célébrations des premiers buts de Kurzawa et d’Aurier. je me suis dis aie c’est pas au niveau d’un grand club, ils cherchent à marquer ou à briller, être des stars en humiliant l’adversaire (qui est un partenaire de jeu) . Emery est un entraineur intelligent, il tire le meilleur de joueurs avec un melon énorme qui aurait du partir se remettre en cause ailleurs ou être viré (Aurier), il fait ce qu’il peut pour avoir les résultats au bout du compte mais ce sera une année de transition inéluctablement, trop d’incompétence dans l’institution, pas d’humilité et d’exigence chez les joueurs. Et le chef de bande de Rosengard est parti. Mais les qataris ont-ils les moyens de se remettre en question un jour?

    • Tout d’abord merci pour votre message.
      Pour répondre a votre question sur la remise en question des qataris, malheureusement, ne le pense pas.
      Ce sont des gens qui ont eu l’habitude de tout acheter et pour faire la démarche de se remettre en question, il faut avoir de l’humilité ce qui, je pense, ne fait pas partie de leur caractéristique.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*