Une révolution pour se relancer

Retour sur une soirée cauchemardesque (une de plus) vécue par le PSG. La révolution doit avoir lieu.

Paris l’a donc fait. Deux ans après la remontada, le PSG a donc trouvé le moyen d’être éliminé après avoir remporté le match aller à l’extérieur 0-2. Cette nouvelle humiliation doit notifier le changement définitif du projet et de la stratégie de recrutement du club.

Le PSG a été marqué par la remontada. Et le début de match a montré que même avec quelques nouveaux joueurs qui n’étaient pas au Camp Nou, le traumatisme a gagné tout le club. Dès les premières minutes, Kehrer, coupable d’une erreur digne d’un joueur de District vétéran (et encore, je m’excuse envers ces joueurs !!!), offre à United l’espoir d’un exploit et à ses partenaires l’idée de revivre le cauchemar de Barcelone.

Et quand on voit les vingt minutes de l’allemand qui ont suivi cette erreur, Tuchel aurait du le sortir. Oui, ça aurait été dur. Oui, ça aurait été se déjuger d’un choix déjà bizarre de l’avoir titulariser si souvent cette saison. Mais à ce niveau, il faut prendre ses responsabilités, et Tuchel ne les a pas prises.

Malgré le fait d’être revenu au score, Paris va alorts être plombé mais cette fois par un joueur de 40 ans qui devait amener cette sérénité, ce leadership qu’il manquait: Buffon. Le gardien italien, qui n’a rien eu à faire jusque-là, va mal juger la trajectoire et relâcher un ballon qui semblait, malgré tout, prenable. Lukaku va suivre et redonner l’avantage à United.

Paris va alors manquer d’un patron pour remettre tout le monde dans le bon sens. Seuls Verratti et Marquinhos vont montrer du caractère et un niveau de jeu digne de la ligue des champions.

Di Maria ? Incapable de faire des différences. Ce joueur a sauvé son image sur des coups d’éclat, mais il n’a pas la régularité d’un top joueur acheté 75M€. L’autre problème, c’est que Mbappé a joué dans l’axe. Et quand il est à ce poste, ses courses ne sont pas bonnes, il dézone trop souvent. Résultat ? Personne devant le but pour être à la réception des centres. Il a également tenté plusieurs fois son blocage – accélération extérieur pied droit. Comme l’an dernier face à Ramos, il n’est jamais passé. Et oui, ce n’était pas Paul Baysse en face !!! Et en plus, encore une fois, le français a manqué un face à face qui aurait du permettre au PSG d’égaliser et de mettre fin au rêve d’exploit de Manchester, en plus d’avoir manqué deux fois des contres pour mauvaise conduite de balle. Et oui, quand on n emise que sur sa vitesse et qu’on a moins de jambe, ça ne passe plus.

Dans les vingt dernières minutes, Tuchel a alors mis en place un schéma incompréhensible. Alors qu’il fallait écarter cette défense à cinq de United, le coach allemand a recentré Alves. Il y avait alors embouteillage dans l’axe.

Pendant ce temps, United n’a rien fait. Les deux premiers buts ont donc été offerts par les parisiens et les anglais ne sont jamais sortis de leur camp. Mais doucement, en empilant des joueurs offensifs, les anglais vont avancer un peu (mais vraiment un peu), pendant que le PSG va reculer.  Et ça va suffir.

Chez les consultants, beaucoup vont montrer du doigt Silva, encore coupable, à leurs yeux, d’avoir trop reculé. Ok, ce n’est pas faux. Mais comment défendre avec Kimpembe à tes côtés. Mais comment défendre avec des joueurs offensifs qui ne faisaient plus aucun replacement, aucun effort défensif ?

A Barcelone, à force de reculer, les parisiens s’étaient exposés à des erreurs d’arbitrage, des buts casquettes. Face à United, bis répétita. Et ce soir, c’est la VAR qui a eu la peau du PSG. Oui, Kimpembe est de dos. Mais pourquoi ça tombe sur lui alors qu’il n’a pas été bon? Pourquoi le PSG se retrouve toujours dans des situations ambiguës ? Depuis trois ans, le PSG se sait dans le collimateur des gros clubs. Depuis trois ans, le PSG est l’équipe qui a subi le plus grand de penaltys contre lui en ligue des champions. Depuis trois ans, le PSG a subi nombre de décisions controversées contre lui. Mais depuis trois ans, le PSG n’a rien fait dans l’attitude, dans le caractère pour ne pas se retrouver dans cette situation.

Mais finalement, cette décision est-elle anecdotique ? Non, par rapport à l’élimination. Mais oui parce que le PSG ne peut pas se retrouver dans cette situation contre une équipe de Manchester United complètement nulle, inoffensive, incapable de faire quatre passes.

Paris va devoir changer

Au plus haut niveau, le club de la capitale doit changer. Le président Al Khelaïfi doit partir. Il faut un vrai président, pas une groupie à la tête du club. Le genre de déclarations sans retenue sur le fait que Paris avait le meilleur entraineur du monde après une victoire, ce n’est plus possible. Et comme lui aussi a vécu la remonta, c’est fini. Le prochain président doit comprendre que tout ne s’achète pas. Le caractère, l’état d’esprit, l’image du club, ça se construit, ça ne s’achète pas.

Avec lui, Antero Henrique doit partir également. Qui sont ses recrues depuis deux ans ? Qu’a-t-il apporté au club depuis deux ans ? Rien. Il devait trouver un moilieu défensif. Où est-il ? Paris doit se mettre à la recherche d’un directeur sportif du niveau de Leonardo, le seul qui avait réussi à construire un projet solide avec de vrais joueurs.

Côté joueurs, Buffon, Alvès, Kehrer, Kimpembe, Kurzawa, Meunier, Di Maria doivent partir. Hier soir, même les deux anciens, censés apporter ce caractère, ont sombré avec les autres. Silva et Draxler, c’est à réfléchir. Paris doit tout faire pour reconstruire sur un axe Marquinhos – Verratti – Neymar, tout en essayant de conserver Cavani et Mbappé. Pour Neymar, il faut être lucide, le garder va être extrêmement compliqué. En revanche, pour les deux derniers, si une belle ou grosse offre tombe, il faudra carrément les laisser partir pour recruter plusieurs joueurs à des postes clés et avec du caractère.

Enfin, Tuchel va devoir se remettre de cette énorme désillusion. Il va aussi devoir s’imposer pour faire comprendre à certains qu’il y a des matchs qui comptent moins que les autres. Et que faire gonfler ses stats contre Dijon, Guingamp ou Caen, le club s’en fout. Ils sont (très bien) payés pour  faire gagner Paris dans les gros matchs, pas pour marquer 50 buts en ligue 1.

Quand on voit les deux matchs de l’Ajax face au Réal, la ligue 1 et son faible niveau ne peuvent plus servir d’excuse. Le mal est plus profond.

Paris doit se mettre au travail dès maintenant parce que la saison est déjà (presque) terminée. Paris doit bien cibler les profils à recruter. Paris ne doit plus se tromper. Mais Paris a déjà raté De Jong. Paris ne peut plus se permettre d’être la risée de l’Europe chaque saison. Paris doit également revoir sa politique de formation. Enfin, Paris doit arrêter de rêver et revenir à la réalité.

1 Comment

  1. bon comme beaucoup j’ai pris quelques jours pour me remettre de mes emotions même si mes pulsations n’ont pas atteint le niveau d’un soir de match au Camp Nou j’ai eu beaucoup de mal a réalisé qu’on avait été éliminé par les numéros 44 et 54 de Manchester United.
    Je ne sais meme pas par ou commencer tellement j’ai lu et entendu tout et son contraire.
    Votre article me fait sourire parce que vous êtes dans le constat d’un match ou plutot d’un résultat alors que vous évoquez habituellement le contenu.
    Parce que Man U a fait ce que toutes les équipes de L1 font même en moins bien que la plupart d’entre elles au Parc des Princes. Je l’ai souvent répété on nous a dit que c’était un problème d’intensité de la L1 (cétait complètement faux)
    Parce que la faillite d’un homme de deux hommes ne doivent pas être mises en avant dans une défaite collective.
    Parce que comme au Camp nou Paris, malgré une entame catastrophique et l’erreur enorme de Kherer est revenu dans le match et le but du 1-1 tout comme celui de Cavani il y a deux ans aurait du permettre au collectif de s’en sortir.
    De même pour l’erreur de Buffon qui n’est pas nul parce qu’il a relaché un ballon meme dans le match le plus important de la saison.
    Heureusement que le club qu’on ne juge pas les joueurs sur un match et qu’ils resteront et aiderons le groupe a grandir.
    Je ne crois pas au fait que tous ceux qui étaient de la remontada doivent partir sinon pourquoi certains seraient plus traumatisés que d’autres ?
    malgré le début de match pourri de Kherer notamment l’égalisation doit nous permettre de nous qualifier ils doivent a nouveau nous mettre deux buts et ca au parc contre cette équipe ca doit etre mission impossible.
    Enfin je suis d’accord certains joueurs doivent partir mais pas parce qu’ils ont pas donné satisfaction mercredi mais parce qu’ils ne sont pas ou plus au niveau de notre club…Alves je l’adore mais il est dépassé, Kimpembé il ne joue pas ou plus sur ses qualités et se prend pour un autre, Draxler toujours surcoté c’est le nouveau Pastore celui a qui on voit un gros potentiel trop souvent decevant mais le fair play financier risque fort de contraindre le club a garder tous ces joueurs.
    J’ai confiance en Tuchel en son management
    Mais surtout on entend depuis cet été qu’il faut jouer bien pour gagner mais il n’y a pas de vérité arrétez de nous casser les c… avec votre beau football. Y a qu’un seul beau football c est celui qui gagne le reste c’est de la litterature

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.