Doit-il y avoir des statuts en équipe nationale ?

En voyant certains joueurs, dont on attend beaucoup plus, la question mérite d’être posé: doit-il y avoir des statuts en équipe nationale ?

Je l’ai souvent dit et répété: l’équipe nationale n’appartient à personne, si ce n’est au peuple. Elle le représente et les supporters s’identifient à elle. Ce n’est pas une utopie ou de la démagogie, c’est juste mon avis. Le problème, c’est qu’on a l’impression que les joueurs sont devenus plus importants que l’équipe nationale.

D’ailleurs, quand Deschamps nous fait comprendre qu’il se moque du spectacle et que seul le résultat compte, quand il dit qu’il est le seul décideur, il ne dit pas le contraire. Ce qu’il sous-entend, c’est « je me moque de votre avis, je fais ce que je veux et je ne veux que gagner, peu importe la manière ».

Quand, après le premier match de coupe du monde, au Brésil, Giroud se plaint publiquement d’avoir été remplaçant, il confirme cela. Alors, comme c’est Giroud, on nous le fait passer pour un ambitieux, celui qui ne se contente pas d’être remplaçant. Si ça avait été un autre joueur, on aurait sûrement dit: « pour qui il se prend ? Il devrait déjà être content d’être en équipe de France… ». Bref.

un statut, c’est quoi ?

Un statut, ça s’acquiert avec le temps, le comportement, les prestations. Le problème, c’est que j’ai l’impression qu’en ce moment, les statuts sont plus médiatiques que sportifs. Quand le sélectionneur laisse Griezmann, transparent contre le Luxembourg, aussi longtemps sur le terrain, c’est pour ne pas le vexer. Le sortir avant Mbappé aurait pu être vécu par le joueur de l’Atlético comme un affront. Pour Pogba, c’est pareil. Le mancunien a réalisé une vraie grosse prestation en bleu: France – Espagne, le 26 mars 2013, il y a donc plus de quatre ans. Depuis, il y a eu quelques bons matchs, quelques fulgurances, mais rien qui ne lui offre un statut d’intouchable.

Autrefois, il y avait des vrais cadres en équipe de France, des joueurs indispensables dans l’équilibre de l’équipe, mais aussi des intouchables par leur jeu. En ce moment, que ce soit Pogba ou Griezmann, on a l’impression que ces joueurs ont un statut obtenu par leur médiatisation et leurs prestations en club.

Il y a également le cas Giroud. Alors ok, il a souvent marqué lors des dernières rencontres. Mais son temps de jeu en club s’amenuise d’année en année. Ses deux dernières rencontres, face aux Pays-Bas et au Luxembourg ont été très décevantes.

Mais voilà, Deschamps le défend et le titularise à chaque fois, comme s’il lui devait quelque chose pour service rendu. Moi, je pense surtout que l’attaquant des bleus a juste fait son travail. S’il n’est pas dans le coup, qu’il est moins bon, pourquoi devrait-il continuer à le titulariser ?

L’équipe de France n’est pas un club. Oui, en club, il peut y avoir des statuts. Non pas que je sois pour, mais dans un club, un entraineur gère une année de compétition. Encore une fois, je ne suis pas pour, mais je peux comprendre qu’un coach maintienne sa confiance à un joueur dit « cadre », même si ses prestations sont moins bonnes. D’une part, pour éviter de le perdre, et d’autre part, parce qu’une année c’est long, et des coups de moins bien en club, tous les joueurs en connaissent. En sélection, ça n’a rien à voir. Vous avez très peu de temps pour préparer les rencontres, et la forme du moment doit être primordial.

Enfin, le problème avec les statuts, c’est le comportement qu’ils engendrent. Le fait de titulariser certains joueurs, en dépit de leur performance, les installe dans un confort incompatible avec le haut niveau. Le match de Pogba, face au Luxembourg, est typique de cette attitude. Trop facile, il a abusé d’actions individuelles, de touches de balle inutiles. S’il avait été sous pression, de peur de perdre sa place, aurait-il joué différemment ? On peut le penser. De plus, que doit se dire Matuidi, peut-être moins bon intrinsèquement, mais toujours irréprochable dans son état d’esprit ?

Aujourd’hui, en équipe de France, il y a un seul joueur incontournable: Ngolo Kanté. Son activité, son jeu et son état d’esprit sont irréprochables. Pour le reste, personne ne mérite d’être titulaire indiscutable. Deschamps a-t-il peur des réactions de ces joueurs s’ils étaient amenés à être remplaçant ? A-t-il peur de la réaction des médias et du public ? Il paraît que le sélectionneur ne fait pas attention à tout cela, donc… Mais j’ai envie de dire aussi: tant pis pour eux, s’ils n’acceptent pas la concurrence, qu’ils fassent un autre métier. Ils pensent que les bleus leur doivent quelque chose parce qu’à un moment ils ont répondu présents ? Mais c’est juste la moindre des choses !!! Sinon, jusqu’à la dernière minute de sa carrière, Thierry Henry aurait du être titulaire en bleu, parce que ses prestations, son passé en bleu, c’était autre chose.

Alors, oui, il peut y avoir des statuts en équipe nationale, mais ça s’obtient sur le terrain, pas dans les médias. Et oui, quand on enchaine autant de rencontres sans rien apporter, remettre en cause le statut est le premier devoir du sélectionneur, sinon, il arrive ce qui est arrivé en Suède et contre le Luxembourg. Deux résultats négatifs sur les trois dernières rencontres, ça commence à faire beaucoup, non ?

4 Comments

  1. Mais le problème est-il le discours de Deschamps ou le choix de l’entraîneur qui a été fait par la FFF car lui n’a jamais changé son discours et est connu et reconnu pour être quelqu’un de pragmatique ensuite moi comme je l’ai déjà indiqué dans un de vos articles précédents je veux que l’équipe que je supporte gagne c’est pour moi la chose la plus importante et si ca peut se faire en jouant bien c’est encore mieux mais je refuse l’idée que l’essentiel est le spectacle ou le jeu.

    De plus quand vous dites qu’un statut s’acquiert avec le temps vous acceptez finalement l’idée qu’il y a des statuts en équipe nationale et qu’ils sont légitimes ! donc la discussion n’est plus de savoir s’il doit y avoir des statuts mais comment ils sont obtenus ce qui est un sujet ou un problème différent.
    Concernant Giroud et ce n’est pas le seul, je pense que l’idée de Deschamps et de certains autres sélectionneurs c’est de construire un groupe et donc de donner de la confiance en confortant certains qui sont moins biens et en ne regardant pas uniquement la performance du moment. C’est le cas dans toutes les sélections je pense même les meilleures pour prendre le cas de l’Allemagne Draxler était encore titulaire cette semaine alors qu’il a joué 12 minutes en club cette année Muller était titulaire et capitaine de la Mannschaft alors qu’il n’a joué lui aussi que quelques minutes avec le Bayern de Carlo Ancelotti.
    Mais je ne comprends pas non plus l’insistence du selectionneur a titularisé Giroud ou même à l’appeler même si je pense que l’esprit de groupe est une raison essentiel dans l’esprit du sélectionneur et l’idée qui consiste a dire que son profil différent permet d’autres options de jeu mais s’il faut prendre un grand devant alors pourquoi ne pas opter pour Nicolas Batum ou Rudy Gobert parce que la on aurait vraiment de la taille et je pense qu’ils ne peuvent pas être plus mauvais avec leurs pieds que le titulaire du poste !!

  2. Les joueurs sont aussi des produits marketing .griezmann et pogba sont intouchables car ils ont une image bankable
    Giroud represente également le demi succès de l euro 2016 sur lequel la dèche surfe jusque-là (alors que le jeu produit est nul)
    Le collectif devrait primer mais
    Peut on se demander si legraet qui est un épicier n influe pas le selectionneur pour mettre en avant une image publicitaire plutôt qu’ un collectif
    Contre le Luxembourg on nous a encore vendu le même produit alors qu il aurait fallu mobiliser des joueurs qui avaient leur carte a jouer et jouer a 24 come le real la fait la saison dernière (exemple d une gestion moderne d’un groupe de joueur)
    Mais la fff semble noyautée par de petits esprits étriqués pas beaucoup de vison la de-dedans

    • Ps L équipe de France a besoin d un style de jeu travaille et récité par des joueurs plutôt que des individualités laissé à leur inspiration et leur forme du moment (c est la que nous voyons que nous n avons pas de joueurs geniaux en ce moment)
      Le statut c est l equipe et son style de jeu porté par un staff

  3. Ps2
    Le problème est structurel et vient de la formation on n apprend pas le jeu on apprend a gagner
    C est tout le problème du foot français
    Ce que nous voyons au niveau de l élite se commence a la base Deschamps n est au un element du systeme

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*